AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bonsoir ! Afin de "restaurer" le forum, nous avons besoin de vos avis chers Laryskaniens ! Pour nous aider, c'est ici.

Partagez| .

L'Ombre Sanglante du Corbeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

0 - Inconnu

Masculin Messages : 23
Points : 47
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 27
Rôle : Assassin & Espion
Armes : Dague longue (Edwina)
Pouvoirs : Maîtrise des Ténèbres & Persuasion

MessageSujet: L'Ombre Sanglante du Corbeau Lun 15 Déc - 11:47

Je suis...

NOM ♦  Ailen
PRÉNOM ♦ Cailan
SURNOM ♦ Le Corbeau
SEXE ♦ Masculin
RACE ♦ Hybride (Elfe ♦ Mage Noir)
AGE ♦ 24 ans
CLAN ♦ Ombre
RÔLE ♦ Assassin ♦ Espion
DIVINITÉS ♦ Aucune
J'ai...

ARMES
♦ Dague longue

POUVOIRS
♦ Maîtrise des ténèbres
♦ Persuasion

Je ressemble...

Quiconque, homme ou femme, croiserait Cailan, ne pourrait s'empêcher de se retourner sur son passage. Ce n'est pas son 1m96 qui attire l'attention, ni sa minceur, mais son charme, qui séduit instantanément la plupart des êtres. Mis à part les muscles que l'on pouvait deviner sous ses habits, ses cheveux blonds clair, ornés d'une tresse, tombant sur ses épaules et ses yeux ocres attiraient l'attention. Il est doté de deux tatouages, dont leurs placements ne sont inconnu à personne, formant deux lignes : l'une représente l'honneur et l'autre, la combativité. Toujours vêtu de cuir marron - il insiste que c'est ce qui le met le mieux en valeur -, il aime les vêtements près du corps et agrémente ces derniers de ceintures en tout genre.

Je pense...

Cailan est un homme narcissique et n'hésite pas à faire passer son petit monde avant les autres. Pour ceux qui le connaissent bien, il s'avère être, malgré tout, attachant et aimable. Prêt à tout pour atteindre ses objectifs, c'est un véritable séducteur qui peut s'avérer être un manipulateur s'il le faut. A ses yeux, peu de choses ont de la valeur et il sait bien qu'en ce monde, tout le monde se vend pour sauver sa peau. C'est pour cette raison qu'il côtoie de nombreuses personnes mais sans jamais s'attacher à elles. Seule une personne a réussi à échapper à cette règle : Narah. Aventureux et audacieux, il aime parcourir le monde grâce à ses missions.



Je me souviens...

13ème jour du 1er mois de la saison des orages. Comme tous les Elfes, il est né dans le royaume de Neldaryïl. Son père, un mage noir, était l'un des gardes du palais. Il venait de "l'extérieur", comme les gens aimaient dire. Sa mère était une elfe et avait toujours habité dans le royaume des elfes ; c'était une simple villageoise. Ils s'étaient connus sur la route, et avaient un coup de foudre. Ils s'étaient rarement quittés et voulurent vivre ensemble. La jeune femme étant près de chez elle, c'est tout naturellement qu'ils s'étaient établis à Neldariyl.

Ce n'était pas des gens vraiment importants, mais l'essentiel pour eux était leurs valeurs, dont leur bonheur.  Pendant que ses parents travaillaient, le jeune garçon de 4 ans qu'il était s'ennuyait, jusqu'à ce qu'il rencontre d'autres de son âge.

Un de leur jeu préféré consistait à se cacher. Au bout de 7 années, toutes les cachettes du royaume étaient connues. Cailan, refusant d'admettre que ce jeu était fini, décida d'en trouver de nouvelles. Il franchit les frontières du royaume. Installé bien au fond d'un nid, il vit le jour décliner, ainsi que celui du lendemain et du surlendemain. Il n'était plus aussi fier de sa cachette, la peur et la faim grondaient en lui.

Entendant soudainement des cris enfantins au loin, il descendit promptement de sa cachette. Ce qu'il vit lui coupa le souffle. Deux hommes vêtus de noirs, droits comme des i sur leur monture avec leur épée en l'air, pourchassaient une frêle silhouette. Elle trébucha et ne se releva pas. Le coeur battant, Cailan s'approcha pour lui porter secours mais ne fit qu'attirer l'attention des cavaliers. L'un d'eux s'exclama :

- Hé ! Il y en a un autre !

Il n'attendit pas de comprendre ce qu'il se passait et se mit à courir en zigzaguant entre les arbres, passa à travers les buissons, trébuchant sur chaque racine, haletant comme un animal pris au piège. Il courrait aussi vite que ses jambes et ses pieds abîmés le lui permettaient. Sa folle course se termina brutalement dans les ronces. Son coeur rata un battement, sa respiration se calma et il s'assoupit sans vraiment le remarquer.

Les deux hommes arrivèrent très rapidement près du corps. Le premier le tata du bout de son épée tandis que l'autre s'exclamait d'un ton mielleux :

- Déjà mort ?! De nos jours, les gamins ne sont plus très résistants, le roi n'en arrivera jamais à en faire de bons soldats.. Proposons-lui notre type d'entraînement !

Les jours passèrent et l'enfant finit par se réveiller. Couvert de bleus et d’égratignures, les vêtements en lambeaux et le teint cireux, il erra pendant des jours. Amnésique, il ne se rappelait pas de ses 11 ans de vie, ni de son identité, et encore moins vers qui il devait se tourner. Les Dieux finirent tout de même par mettre sur son chemin sa futur mentor et sa mère adoptive, Hope.

On aurait pu les considérer comme une vraie famille si la femme n'utilisait pas le jeune garçon comme petit voleur. Elle lui avait donné une nouvelle identité et un nouveau but. Quand il eut vingt ans, cette année fut assez remplie pour lui. Un jour, alors qu'il flânait dans sur un marché, il tomba sur une jeune damoiselle, et ce fut le coup de foudre … Mais elle était humaine et fille de noble. Mise à part une relation charnelle de plusieurs mois, rien n'évolua, à leur grand dam. Elle finit par disparaître de façon mystérieuse, et Cailan ne put en conclure qu'à une mort.

Quelques mois plus tard, la famille de voleurs s’agrandit, accueillant une nouvelle venue. Il y eut une véritable fusion entre les deux jeunes gens. Inséparables et véritables amis, ils faisaient presque tout ensemble … Jusqu'à ce que Cailan ne disparaisse après un contrat. Enfermé chez les Guerriers Noirs pour diffamation - après remise d'informations demandées - pendant plusieurs années, il retourne chez lui pour essayer de retrouver ses racines perdues.



© Swalia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Modo / III - Rodeur

Féminin Messages : 784
Points : 528
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 20
Rôle : Voleuse et Assassin / Solitaire en manque flagrant de confiance envers les autres / Doit une reconnaissance éternelle à Ely ♥
Armes : Deux dagues - Sabre
Pouvoirs : Maîtrise la Terre et se Transforme en Lynx

MessageSujet: Re: L'Ombre Sanglante du Corbeau Mer 14 Jan - 19:21

Re-bienvenue sur le fo' !

Cailaaaaaan !!! *Viens là que je te tue !* Je te félicite, il colle presque parfaitement à ce que j'avais imaginé ! :3 Je te valide donc avec plaisir. Si tu as des questions, tu sais où me trouver Razz

Bon rp parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas

L'Ombre Sanglante du Corbeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Et une matinée ennuyeuse de plus, une ! (libre !)
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Sirion, l'ombre du coeur [ Lhurgoyf, cavalier de Sharna]
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» Togoria- L'ombre d'un doute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Laryskanir :: Les Héros d'Aujourd'hui :: Ombres-