AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bonsoir ! Afin de "restaurer" le forum, nous avons besoin de vos avis chers Laryskaniens ! Pour nous aider, c'est ici.

Partagez| .

L'envol de la Plume du Corbeau dans le Silence...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Aewynn


Invité

MessageSujet: L'envol de la Plume du Corbeau dans le Silence... Mer 27 Aoû - 15:51

Aewynn Dae Napaliane


Je suis...

NOM ♦ Dae Napaliane
PRENOM ♦ Aewynn
SURNOM ♦ celui que je donne : Gwendil, celui qu'on me donne : Silence (pour ceux qui ne me connaissent pas) ou la Plume (pour ceux qui connaissent mon histoire)
SEXE ♦ Féminin
RACE ♦ Mage noire
AGE ♦ 18 ans
CLAN ♦ Ombre
ROLE ♦ /
DIVINITES ♦ Cristhànn
J'ai...

ARMES ♦ Un arc et des flèches

POUVOIRS ♦ Régénération et Télékinésie




Merci de respecter les nombres d'armes et de pouvoirs autorisés pas race.




Je ressemble...

PHYSIQUE ♦ Il faut avouer qu'Aewynn n'a pas un physique comme les autres. Elle a toujours fait attention à elle et prit soin de son apparence et c'est d'ailleurs ce qui fait d'elle une jeune femme plutôt attirante. Mais depuis son retour, elle a quelque peu changé.
Sa longue chevelure noire lui arrive jusqu'à la taille et beaucoup se demande comment elle fait pour réussir à ne pas les emmêler. Elle les laisse la plupart du temps libre selon les envies du vent. Ses yeux sont d'une couleur assez fascinante et contrastant avec ses cheveux. D'un bleu ciel ou d'un gris clair, selon le soleil, il est difficile de savoir ce qu'elle pense, arrivant à jouer de ses yeux comme arme et pouvoir sur les autres. La jeune femme possède un corps plutôt avantageux et personne ne peut dire qu’elle ne peut pas faire d’effet à un homme. Aewynn a tendance à prendre soin d’elle, même après son retour. Cependant, elle laisse personne voir son corps totalement nu car elle possède quelques tatouages. Ceux qui connaissent sa véritable identité et sa double vie ne savent rien de ces tatouages. Elle en possède un sur la hanche qui fait le tour de sa taille, représentant des symboles d’une sorte de guilde dont beaucoup ignore l’existence. Elle en a un autre au-dessus de la poitrine qui est plutôt discret qui ressemble à une vague.
Aewynn est plutôt habillée de robe que l’on pourrait qualifier de robes de princesses, mais elle apprécie également le confort des chemises et des pantalons qu’elle porte lorsque rien ne l’oblige à porter une robe.
Cependant quand elle se transforme en Gwendil, il est bien difficile de la reconnaître. Ses cheveux sont attachée en queue de cheval tombant dans son dos tandis qu’elle se contente de porter un haut cachant sa poitrine et un short court qui lui permet de pouvoir se battre librement, et de laisser apercevoir ses tatouages. Il y a aussi un détail dont beaucoup ignorent l’origine, Gwendil, aussi appelé la Silencieuse, porte un loup d’une couloir noir qu’elle prend le soin de garder lors de toute ses missions.

Je pense...

MENTAL ♦ Le caractère de la jeune femme porte deux facettes totalement différents dont beaucoup ignore l’existence. En vérité, les deux se rejoignent, mais elle prend soin de ne montrer qu’une seule de ces facettes. Aewynn a plutôt tendance à être impulsive dans ses réactions depuis qu’elle est rentrée chez elle. Elle ne supporte pas qu’on la surprenne, risquant à chaque fois de tuer une personne. Elle est très mystérieuse et ne fait confiance à personne, préférant vivre en solitaire pour risquer la vie des personnes à qui elle tient. De plus, elle déteste avoir des comptes à rendre, n’appréciant pas spécialement que quelqu’un est un lien avec elle.
C’est pour protéger certaines personnes qu’elle a pris le nom de Gwendil lors de ses missions. Mais lorsqu’elle utilise ce nom, elle retrouve quelque chose qui la détruit petit à petit. Elle se délecte de la mort de personnes plutôt puissantes. Elle est connu pour être une grande meurtrière et fait des ravages depuis son retour. Mais comment est-elle passé de la jeune femme épanouie au grand cœur qu’elle était avait qu’elle ne se retrouve sur cette île ? Que s’est-il passé là-bas ? Toutes les questions demeurent sans vraies réponses.




Je me souviens...

HISTOIRE ♦La famille Dae Napaliane est une riche dynastie de mage noire. Vivant dans un manoir et ayant quelques relations auprès de personnes connaissant la famille royale, elle a su construire un avenir solide pour la famille. C’est le 19ème jour du 5ème  mois de la saison froide que la famille s’agrandit à nouveau. Elwë et Galdor devenaient parents pour la sixième fois. Leur nouveau-né était une petite fille qu’ils appelèrent Aewynn. Déjà parents de cinq garçons, ils furent heureux de compter une fille parmi leurs descendants.

Aewynn était donc leur sixième enfant et ses frères faisaient attention à elle puisque le plus grand avait déjà onze ans, le deuxième dix ans, le troisième huit, le quatrième sept et le dernier commençait sa cinquième année. Leur petite sœur était un petit trésor en quelques sortes et tout le monde faisait attention à ce qu’il n’arrive rien à la petite fille. Aewynn grandit de manière épanouie dans sa famille aux côtés de ses frères et elle développa très vite une magie que son frère aînée possédait. Ce fut lors de ses premiers pas, vers l’âge de deux ans que la famille crut que la petite fille allait perdre la vie. Alors qu’elle commençait à marcher et qu’elle était dans sa chambre avec son plus jeune frère, Aewynn sortit de la pièce pour s’aventurer près des escaliers et elle rata la première marche. Le cri que son frère lâcha lorsqu’il se rendit compte que sa sœur avant dévalé les escaliers alerta tout le manoir et la petite fut retrouvée inanimée sur la dernière marche.

Le plus âgé de ses frères s’empara du corps de sa sœur et l’emmena dans sa chambre. Leurs parents étaient absents pour la journée et il n’apprendrait la nouvelle que le soir en rentrant. Il essaya de faire de son mieux pour sauver la petite fille qui respirait faiblement.
Le soir arriva très vite et les parents s’effondrèrent en voyant le corps encore faible de leur petite fille dans le berceau. Le plus grand de ses frères resta toute la nuit à ses côtés et à sa plus grande surprise, la petite d’alluma d’une étrange lumière dans la nuit. Il connaissait ce pouvoir, il possédait le même. Elle se régénérait. Au réveil, Aewynn semblait aller très bien comme si rien ne s’était passé et la vie reprit son cours à nouveau.

Ses parents faisaient très attention à leur fille et prenait le soin de toujours faire d’elle leur petite princesse. Si bien qu’elle se retrouvait régulièrement à leurs côtés lors de rencontres entre personne de la haute société. Elle grandissait très vite et beaucoup de personne la trouvait de plus en plus féminines. Malgré tout, elle apprit aux côtés de ses frères à se défendre un peu, elle n’était qu’une mage noire après tout et se battre n’était pas son point fort il faut l’avouer. Elle décida donc de se battre avec ses mots et son savoir.

A l’âge de quatorze ans, Aewynn devait être la plus érudit de sa famille, connaissant les coutumes de chaque peuple, les légendes autour de chaque lieu de Laryskanir et surtout sur l’histoire du continent. Elle étonnait beaucoup pour sa connaissance et bien des gens se firent rabrouer par la jeune femme lorsqu’ils lâchaient des calomnies qui passaient dans ses oreilles. Elle était donc quelques peu détestés par des hommes et adorés par d’autres. A force d’attiré les regards, un jeune garçon, nommé Deklan, tomba sous son charme et ils furet très vite amis. Bien qu’il partageait beaucoup de temps ensemble, la jeune femme ne se rendait pas compte de ce qu’éprouvait son ami pour elle…

Mais alors qu’un jour, ils se promenaient tous les deux à cheval, ils furent attaqué par cinq hommes, habillés de noir et armés jusqu’aux dents. Bien que le jeune Deklan essaya de tout faire pour sauver la jeune fille, il se retrouva bien vite maîtrisé et assommé. Quant à Aewynn, les hommes l’emmenèrent avec eux et ce fut le moment d’un très long voyage…

La famille de la jeune fille lança plusieurs dizaines d’hommes à la recherche de leur fille, les trois fils ainés partirent eux aussi à la recherche de leur sœur en promettant de la ramener. Les recherches durèrent longtemps très longtemps, mais la piste des malfrats ne fut jamais retrouvée…

Les hommes qui avaient emmené Aewynn étaient organisés et après un bon mois de voyage, Aewynn fut mise sur un bateau. Elle n’avait pas changé de tenues depuis son kidnapping et sa robe était tachée, déchirée, elle était dans un état des plus déplorables. Les hommes l’enfermèrent dans une cabine et ne la sortirent que lorsque le trajet sembla terminer. C’était en pleine nuit, alors que la jeune fille dormait.

- Faites attention, seul le Corbeau décidera de ce qu’il adviendra d’elle.

Qui était ce Corbeau ? Quoi qu’il en soit, Aewynn fut réveillée et emporter à dos de cheval. Elle passa quelques heures collées contre la poitrine d’un homme et elle ne put s’empêcher de se mettre à pleurer. Que lui arrivait-il ? Tout le monde le savait mais pas elle. Ils entrèrent alors dans une grotte, une sorte de repaire. Elle n’avait jamais entendu parler de cela, et pourtant, elle en avait lu des livres… Arrivé dans une grande salle, l’homme qui la tenait sur le dos de son cheval la laissa tomber sur le sol.

- C’est vous le… Corbeau ?

Aewynn osa ouvrir la parole. De toute façon, elle savait qu’elle n’allait pas passer de bon temps avec cet homme. Elle le vit se lever et se rapprocher d’elle. Elle recula en se trainant sur le sol et l’homme s’accroupit devant elle en tenant ses poignets. Il prit son menton pour la forcer à le regarder. Il avait une balafre à l’œil et celui-ci semblait mort. Il lâcha un sourire qui fit froid dans le dos à la jeune fille.

- Oui, je suis le Corbeau et toi, tu seras ma Plume…

Trois années plus tard…

- Messire, je vous promets qu’il n’y a rien dans ma cave…

L’homme ordonna pourtant à ses acolytes d’y aller. Les deux hommes défoncèrent la porte. Ricyal était la ville la plus connus pour les marchands d’esclaves et ces trois hommes avaient entendus parler d’une femme qu’ils recherchaient qu’elle était dans cette maison. Ils ne voulaient pas rater cette chance et retournait la maison de l’homme sans laisser ses paroles les atteindre. Mais les deux hommes ne revenaient pas de cette cave. Il décida de les rejoindre et les bougies qui éclairaient la pièce laissèrent leurs flammes danser sur leurs passages. Les deux hommes restaient interdits, sous le choc. Au fond de la pièce, contre le mur, se trouvait une jeune femme, sale, habillée d’une simple tunique noire de crasse. La jeune femme leva les yeux vers l’homme qui s’avançait vers elle mais qui resta sous le choc de sa découverte.

- Aewynn…

La jeune femme le regarda avec de grands yeux. Elle venait de le reconnaître, il était là quand elle avait été enlevé il y a trois ans…

- Deklan…

L’homme se rapprocha d’elle et elle recula d’instinct. Il la rassura en disant ne pas lui vouloir de mal et il lui défit ses chaînes à l’aide de ses pouvoirs. Il la prit dans ses bras et elle se serra d’instinct contre lui. Il regarda les deux hommes qui l’accompagnaient et ils remontèrent. Il y eut un cri puis plus rien. Le propriétaire de la maison venait de mourir d’un poignard.

- Rentrons à Ingolvar à présent, tu as manqué à certaines personnes.

Le voyage dura une douzaine de jours. Deklan ne voulait pas traîner sur la route et faisait tout pour pouvoir l’amener à ses parents. Il ne s’était jamais remis de la disparition de la fille dont il était tombé amoureux et était devenue un mercenaire redoutable afin de retrouver celle qui lui avait été ravie. Les frères de la jeune femme avaient dut revenir à la maison pour pouvoir épouser les femmes qui leur avaient été promit et seul Deklan avait continué les recherches.

L’arrivée de la jeune femme fit quelques émules dans la famille et auprès de certaines personnes hauts placés. Beaucoup avaient entendus parler de la disparition de la jeune femme, mais jamais personne n’avait sus pourquoi elle s’était faite enlevé. Aujourd’hui, tout le monde ignorait ce qui lui était arrivé même si beaucoup essayait de la faire parler pour la venger. Mais Aewynn refusait d’en parler, refusant de leur révéler son secret. La chose qui comptait aujourd’hui était de prendre son envol et de laisser la Plume voler au gré du Silence…



© Swalia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin / IV - Rodeuse d'Elite

Féminin Messages : 563
Points : 793
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 23
Rôle : Membre du Conseil des Ombre / Admin abusant du kick et du clear de cb, légèrement schyzo sur les bords / Grande gardienne des archives de la cb
Armes : Dague
Pouvoirs : Contrôle de l'air / Lire les pensées

MessageSujet: Re: L'envol de la Plume du Corbeau dans le Silence... Mer 27 Aoû - 21:12

C'est tellement rare de nos jours de voir un dc s'inscrire seul Razz

Et d'une nouvelle validation, j'aime ce petit rituel :3. Bon rps tout le tralala (même si pour une fois y'a rien de prévus dit donc '-')

Bref x)

Bon voyage sur les terres de Laryskanir...

_________________

Musique theme (mise le 01/11/14)

Musique pour ma Crazy Family : ♥


Une journée pour s'éclater, une journée pour rêver, une journée pour être enfin ensemble et à jamais être liées ♥


15/05/10-30/06/14 : La fin d'une aventure... Tout a une fin, mais certaines sont plus difficiles que d'autres...
Revenir en haut Aller en bas

L'envol de la Plume du Corbeau dans le Silence...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aquilae, une colombe dans la plume, un corbeau dans les pensées.
» Plume du Corbeau [ 12 lunes - Foudre - M - Libre ]
» La tache, le pansu et la tulipe w/Plume de Corbeau
» La Plume Noire, poète corbeau [Troubadour]
» Ludmila Adamovitch ▲ « Il ne te suffit pas de te mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Laryskanir :: Fiches de Présentation :: Ombres-