AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bonsoir ! Afin de "restaurer" le forum, nous avons besoin de vos avis chers Laryskaniens ! Pour nous aider, c'est ici.

Partagez| .

Textes, Mots et Légendes... Bienvenue chez moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Admin / V - Exterminateur de Ténèbres

Féminin Messages : 1311
Points : 1394
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 20
Rôle : Chef des Chevaliers de la Lumière / / Admin ultime sur ce fow ! Schyzo et adepte de la souffrance de persos
Armes : Epée et Dague
Pouvoirs : Magie Noire, Transformation en sirène, Aquakinésie

MessageSujet: Textes, Mots et Légendes... Bienvenue chez moi Dim 1 Juin - 22:34

Coucou ^^

Alors voilà, certains le savent déjà *d'autres vont l'apprendre x)*, je suis une mordus d'écriture et pour moi le crayon est un besoin presque vital :3 *c'est pour ça que tu fais du rp aussi !* Oui merci Kim j'étais au courant x)

Bref, laissons mes personnalités et mes crises de côtés, je vous présente quelques uns de mes écrits, aimez-les détestez-les, qu'importe, il s'agit juste de moi :3


Pour le contexte, celui-ci a été écrit pour une fille que je connais IRL.

Toi qui lis ces quelques vers,
Toi qui ose juger ces lignes,
Toi qui se sens amère,
Alors cesse de créer ces litiges.

Tu te sens menacer en continuant ?
Aurais-tu peur de te découvrir ?
Allons cesses donc tes tourments,
Avant, il fallait en rire.

Tu parlais de douceur
Alors que je parlais de douleur,
Tu parlais amour,
Alors que je jouais les sourds.

Tu savais tout cela,
Mais tu es resté là.
Je voulais oublier,
Tu as tout ressassé.

A présent, je ne veux qu’une chose,
Que tu arrêtes et m’oublies,
A présent, te dire j’ose,
Laisses moi vivre ma vie.



Sommeil Eternel
Elle a les yeux fermés,
Les traits finement dessinés,
Elle s’emble s’être endormie,
Elle est si jolie.

Sur un coussin blanc, sa tête repose,
Dans un timide sourire, elle pose.
Elle ressemble à ces princesses,
Celles où l’on n’ose aucune rudesse.

Elle est si belle cette demoiselle,
Pourtant, ses traits si tirés,
Nous prouve sa blessure mortelle.
Il n’y a que le vent pour l’animer.

Dans sa belle robe écrue,
On regrette de ne pas avoir tout vue,
Maintenant elle n’est plus
A cause de cette marque rouge autour de son cou.



Laryskanir
C’est dans un monde si différent,
Que j’ai rencontré tant de gens.
D’ailleurs, au début des temps,
C’était désert, qu’était ce continent.

Vous l’aurez bien compris,
Ce n’est pas pour quelqu’un,
Que je prends le soin
De faire ce fabuleux récit.

C’est dans un coin sombre,
Qu’était ma vie en ces temps,
Que la main d’une ombre,
M’a soutenue autant.

C’est pour tous ces gens,
Que je n’ai jamais lâché,
C’est pour eux, pourtant,
Que j’ai tout donné.

Il y a eu tant de monde à signer,
Que je me suis dit que jamais rien,
Ne pourrait le faire chuter.
Mais tout ça était déjà bien loin.

C’est quand on se fait lâcher,
Que l’on perd notion de la trahison.
Tu as trahis ce qui était un bébé,
Alors que nous avions tant d’idées.

Mais il s’est relevé, il est devenu plus fort,
Il a surmonté tout ça, malgré les traîtres.
Aujourd’hui, peu importe les torts,
Il sera faire tout renaître.

Tant de souvenirs en ces Terres,
Que malgré tout ce qu’on peut appelé virtuel,
Rien ne pourra surpasser nos rêves,
Car seuls eux créeront notre nouvelle ère.




Meurtrie
Partager et vivre,
Toutes ces choses qui ne sont plus,
Que de simples souvenirs.
Longtemps auparavant,
Nous avions tant de points communs,
Mais à présent, j’ai l’impression,
Que tout cela ne se résume à rien.
Avant, j’étais quelqu’un,
A présent, je ne suis rien.

C’est en vivant la vie
Que j’ai perdu le souris.
Mon visage n’est plus joli,
J’ai perdu ma seconde vie.

Je l’ai toujours cherché,
Je l’avais vraiment trouvé,
Mais c’est mutilée que je suis,
Maintenant, demain et aujourd’hui.
L’avenir m’avait promis une vie,
L’avenir ne m’a jamais trahi,
Pas comme certains aujourd’hui.

Un jour peut-être, tout changera,
Un jour peut-être, tout reviendra,
Un jour peut-être, toute la vie,
Celle de l’avenir et celle d’autrui,
Sera plus belle que celle que je vis.


Rédemption
Aspirer dans le vide, je ne fais plus attention.
En tombant continuellement,
Je ressens l’inspiration
Que j’écris douloureusement.

Survivre à tout ça
N’a rien de bien compliqué en soit.
Il suffit juste de trouver la voie,
Pour ne plus perdre sa foi.

Je ne trouve pas cette frontière,
Celle qui existe entre mal et bien,
Je voudrais que mes pensées soient poussières
Pour que je sois heureuse parmi les miens.

C’est tellement horrible de penser cela,
Je doute, je pleure, je hurle, je crie,
Je veux sourire et rire, je veux tout ça,
Je veux seulement reprendre goût à la vraie vie.

La même et éternelle question,
Celle qui est toujours Pourquoi ?
Me harcèle de son être.
C’est étrange comme sensation,
De ne jamais vraiment savoir,
Alors qu’on devrait tout connaître.

C’est entre ces lignes et ces mots,
Que je conte sentiments et maux.
C’est pour peut-être aller mieux,
Que j’oublie souvenirs douloureux.
C’est pour éviter de pleurer,
Que je regarde le bas avant de tomber.
C’est pour eux, pour vous, pour ceux,
Qui lisent et que je rends tellement malheureux…



Nous
De nos mots, on se séduit,
Dans nos paroles, on s’oublie,
Le temps passe et tout devient fort,
Un jour sera de guerre ou bien d’or.

On ne choisit pas celui qu’on aime,
On le trouve par hasard, il tombe du ciel,
Alors pourquoi c’est envers nous la haine ?
Alors que l’on veut juste monter en selle.

Ne vous demandez pas pourquoi,
Je suis sûre que vous ne comprendrez pas.
L’amour n’a jamais eus de frontières,
Que l’on s’aime par net ou au bord d’une rivière.

On ne s’est peut-être jamais touché,
Mais on sait tout l’un de l’autre.
On ne s’est peut-être jamais embrassé,
Mais on sait qu’un jour l’un sera à l’autre.




Liberté
Si fragile, si innocent,
Toi petit oiseau si beau,
Perdu, seul, comme un enfant,
Ne te plonges pas dans ce noir indigo.

La vie te malmèneras,
Tu vas devoir faire des choix,
Mais seuls ceux que tu assumeras,
T'apporteront bonheur et joie.

Ne te laisses pas abattre
Car il n'y a pas de vie simple
Étends donc tes ailes d’albâtre.

Il n'y a que ça pour voler,
Seulement lui pour rêver
Et enfin trouver notre liberté.



_________________
#Je suis Charlie

#My Confession : "Nothing is true, everything is permited..."

Récompenses et Médailles:
 
Revenir en haut Aller en bas

Textes, Mots et Légendes... Bienvenue chez moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bienvenue chez nous
» Bienvenue chez moi...
» Tadadam ! Joy ! Serpentard
» Bienvenue chez moi ! [PV]
» [Finie] Antre de la neige et de la glace, bienvenue chez moi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Laryskanir :: Le Coin FloodLe Coin Flood :: Les Récits Fantastiques-