AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bonsoir ! Afin de "restaurer" le forum, nous avons besoin de vos avis chers Laryskaniens ! Pour nous aider, c'est ici.

Partagez| .

Lorsqu'un oiseau veut prendre son envol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Faeryl


Invité

MessageSujet: Lorsqu'un oiseau veut prendre son envol Lun 28 Oct - 14:21



Faeryl Ravenhel


Soldat de l’Équilibre



Identité


Nom: Ravenhel
Prénom(s): Faeryl Lyla
Surnom: Fae
Âge: 15 ans
Sexe: Femme
Race: Hybride Animorph-Fée
Clan: Soldats de l'Equilibre
Rôle: Herboriste (Peuple)



Description   physique


Faeryl est une jeune fille plutôt frêle. Etant en partie Fée, elle possède des ailes translucides, dont elle peut modifier la taille. La jeune fille a des allures de danseuse, tellement elle est fine et délicate. Elle est donc très belle, et il se dégage d'elle une infinie douceur. Encore jeune, ses formes commencent à voir le jour, sans être cependant totalement développées. L'adolescente a, contrastant avec son teint pâle, des cheveux d'ébène qui descendent en boucles soigneusement brossées jusqu'à ses reins. Le visage de Faeryl est fin et très beau, comme ceux des Fées. Ses yeux restent d'une couleur plutôt inhabituelle, étant d'un violet très pur. Au niveau vestimentaire, Faeryl est assez féminine, ce n'est pas le genre de fille à porter un pantalon ou une cote de mailles. Elle aime être gracieuse, voulant préserver cette nature de Fée qui l'habite.

Sous sa forme d'Animorph, Faeryl a la capacité de se transformer en colibri. Son plumage se colore majoritairement de blanc, violet, noir et bleu.



Description   morale


De part sa nature de fée peut-être, Faeryl est assez craintive. Plutôt réservée, elle préfère en général se fondre dans la masse. Son apparence n'est pas trompeuse; la jeune fille est d'une extrême douceur et d'une immense gentillesse. Altruiste, elle aime aider comme elle le peut et déteste voir les gens tristes, car cela lui fait beaucoup de peine. Assez empathique, Faeryl est sentimentale, peut-être même un peu de trop. D'une patiente extrême, c'est également une jeune fille qui perd difficilement son sang-froid. Curieuse, elle aime le savoir, et s'instruit beaucoup dans les livres.

Malgré tout, Faeryl n'est pas une fille aussi fragile qu'on pourrait le croire. Elle sait prendre sur elle et n'aime pas qu'il y ait des témoins de ses faiblesses. Pour cette raison, elle refoule beaucoup ses émotions. Elle est douce oui, mais la Fée a aussi du caractère ! Elle ne se laisse pas facilement marcher sur les pieds. Téméraire, elle se défend comme elle peut, et use pour cela de l'arrogance et de la provocation, c'est sa manière particulière de se protéger lorsqu'elle n'a plus de recours.



Armes


- Un arc


Pouvoirs


- Transformation en colibri
- Maîtrise des plantes



Histoire


Née au Royaume de Winrälys il y a de cela 15 ans, Faeryl est le fruit unique d'une liaison entre une Fée et un Animorph. Ses parents se sont séparés peu de temps avant sa naissance, et la jeune fille a passé son enfance sans connaître son père. Peu après, sa mère s'est mariée à un homme de sa race, et ils eurent sept enfants. Que des filles.

Etant l'aînée, l'adolescente s'est beaucoup occupée de ses cadets, et elle était très proche de sa famille. Peu appréciée de son beau-père, ce manque d'amour l'a un peu troublée, mais elle s'en est accommodée avec le temps. Vivant chez un peuple pacifique, Faeryl n'a pas apprit à combattre. Cela lui allait aussi bien, car la violence n'était pas vraiment une chose qu'elle aimait. En revanche, on lui enseigna dès son plus âge à maîtriser ses pouvoir des plantes, commun à sa race. Faeryl savait également qu'elle possédait un autre pouvoir, celui de se transformer en Animorph, mais elle ne s'en servait jamais, préférant croire qu'elle était une enfant comme les autres de sa race, et non une hybride.

Etant la première enfant d'Ofélia, celle-ci désirait lui transmettre son savoir. Ainsi, dès qu'elle eut l'âge de comprendre, Faeryl apprit l'herboristerie. ce savoir lui permet de connaître et d'identifier la grande majorité des plantes, et d'en connaître les propriétés. Ofélia enseigna également à sa fille la médecine, pour que la jeune fille puisse soigner les blessures et les maux grâces aux plantes. Tout cela intéressait beaucoup la jeune Fée, qui retint soigneusement les leçons de sa mère.

Cependant, lorsqu'elle eut 10 ans, sa mère décéda en donnant le jour à sa huitième fille. Faeryl en était effondrée, elle qui aimait sa mère et qui était très proche d'elle. N'étant plus protégée par Ofélia, son beau-père la mis à la porte, refusant de croiser un jour de plus le regard de la fille d'un autre. Livrée à elle-même, et séparée de ses soeurs, elle qui avait déjà perdu sa mère, Faeryl a bien cru qu'elle n'en survivrait pas. Mais c'est alors qu'elle retrouva son père. Ce dernier la prit sous son aile, et se résolut à être un bon père, lui qui n'avait jamais rien été pour elle. Là, la jeune fille apprit qu'elle avait un demi-frère de cinq ans son aîné.

C'est donc en compagnie de ces deux hommes que Faeryl se remit du deuil de sa mère. Elle commença une nouvelle vie. Son père et son frère lui enseignèrent la maîtrise de l'arc. Faeryl visait bien, mais elle n'aimait pas cette activité, si bien qu'elle était peu douée en fin de compte. Durant cinq années, elle développa également sa forme d'oiseau, appréciant de plus en plus sa nature de colibri.

Faeryl se rapprocha de son frère et de son père, pardonnant à ce dernier de l'avoir abandonnée à sa naissance. Elle n'était pas du genre rancunière, et à vrai dire la seule personne au monde à laquelle elle portait de la haine était son beau père.

Elle a quinze ans désormais, et les deux hommes de sa nouvelle vie se révèlent de plus en plus protecteurs, se rendant compte que la jeune fille grandissait et qu'elle devenait une femme. Peu à peu, la jeune fille prend ses distances, allant même jusqu'à entreprendre seule des voyages sur Laryskanir. Son père voit cela d'un mauvais oeil, et son frère veut malgré tout rester proche de sa soeur. Mais alors qu'ils ne veulent pas la voir partir, Faeryl, elle, ne rêve que de prendre son envol.

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin / V - Exterminateur de Ténèbres

Féminin Messages : 1311
Points : 1394
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 20
Rôle : Chef des Chevaliers de la Lumière / / Admin ultime sur ce fow ! Schyzo et adepte de la souffrance de persos
Armes : Epée et Dague
Pouvoirs : Magie Noire, Transformation en sirène, Aquakinésie

MessageSujet: Re: Lorsqu'un oiseau veut prendre son envol Lun 28 Oct - 16:03

Re-Bienvenu sur le forum ! ^^

Belle fiche et rien à redire donc je valide ^^.

Bon rps sur les Terres de Laryskanir...

_________________
#Je suis Charlie

#My Confession : "Nothing is true, everything is permited..."

Récompenses et Médailles:
 
Revenir en haut Aller en bas

Lorsqu'un oiseau veut prendre son envol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Grady Tyler, l'Oiseau qui ne pouvait pas prendre son envol.
» Il faut savoir prendre son envol avant que le temps nous emporte. [Sunggyu Kim/Raphaël Kolliam]
» Venu prendre une bonne douche (pv Luna)
» Nuage de Colombe - J"ai besoin de liens et de rps pour prendre mon envol
» Et le Phoenix grandit, grandit, grandit... Avant de déplier ses ailes et prendre son envol. || Waki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Laryskanir :: Fiches de Présentation :: Soldats de l'Equilibre-