AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bonsoir ! Afin de "restaurer" le forum, nous avons besoin de vos avis chers Laryskaniens ! Pour nous aider, c'est ici.

Partagez| .

Elador, roi des anges noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

I - Recrue

Messages : 112
Points : 159
Date d'inscription : 12/08/2013
Rôle : Roi des Anges Noirs / Amant de Kim
Armes : Arc & Flèches
Pouvoirs : Maîtrise des Ténèbres & Illusion

MessageSujet: Elador, roi des anges noirs Lun 12 Aoû - 14:34



Elador Kan


Guerriers Noirs



Identité


Nom: Kan
Prénom(s): Elador Aredell Ranur
Surnom: Seuls les personnes très très proche de moi peuvent se permettre de me donner un surnom...
Âge: 45 ans
Sexe: Masculin
Race: Ange Noir
Clan: Guerrier Noir
Rôle: Roi des Anges Noirs



Description   physique


Je suis roi. Evidemment que je suis beau. Pourquoi ne pourrais-je pas être beau ? J'ai toujours été le plus beau dans ma famille de toute façon. Mon frère n'est qu'un pauvre boutonneux sans cervelle et ma soeur... Une vieille sorcière au nez crochu... Bref, je suis le plus beau et personne ne peut rivaliser avec moi, même si je commence à prendre de l'âge.

Bon puisque vous le demandez, je vous le dis. Je suis grand, dans les 1m90 à peu près, certains on même peur de ma grandeur, et... j'aime ça. Je suis quelqu'un d'assez musclé. Je ne pratique par beaucoup les armes, mais je me préserve et embellis mon corps afin de me rendre encore plus séduisant. Mes cheveux sont d'un noir plus foncé que l'ébène, je les porte plutôt courts, mais une mèche vient se porter près de mon regard ce qui me rend encore plus mystérieux, et dangereux. En parlant de mon regard, il est possible qu'il vous fasse peur et que vous tremblez en le fixant. L'impression que mes yeux sont fait de sang est effrayante. Ma peau, quand à elle, est pâle, ce qui a tendance à contraster avec mes yeux de sang et mes cheveux d'ébène. Je ne porte aucune cicatrice, peut de personnes osent s'en prendre à moi. Par contre, je possède un tatouage de la tempe gauche jusque dans le haut de la joue gauche.

Mon style vestimentaire ? Sombre, mystérieuse, peut-être effrayantes pour certains, surtout les peureux. Principalement tout de cuir, je déteste les vêtements amples, préférant tout ce qui est près du corps, afin de souligner mes lignes de corps parfaites. Je porte aussi quelques bijoux, je suis roi je ne vais pas le cacher. Bagues ou collier composé de pierres précieuse et d'argent. L'or ne m'intéresse pas plus que cela puisque cela rajoutent des couleurs et je déteste les couleur sauf le rouge et le noir.



Description   morale


Vous voulez connaître mon caractère à présent ? Bien, je vais le faire... Mais seulement parce que ce sont des femmes qui liront cela. Les femmes... Ah que je les aime les femmes. Je ne compte même plus le nombre de conquêtes que j'ai eus.

Comme vous l'aurez compris, je suis un grand séducteur. J'aime avoir de nouvelles maîtresses, c'est quelque chose de plaisant et on a l'impression que jamais une femme n'oserait vous résister, et puis un roi. Qui ne voudrait pas se faire prendre par un roi ? Dans les cas, la chaire fraîche est quelque chose que j'apprécie plus que tout. Certains sont même aller dire que j'étais un pervers, et dans un sens ils ont raison, mais je ne leur diraient point que c'est la vérité puisque je ne me rabaisserais pas à affirmer les dires de gens de bas rang. Je suis roi ! Pas paysan. De ce faite, je suis sûr de moi. Je suis le plus beau dans ma race, je contrôle les pions qui me servent de sujet, je suis le plus beau que dire de plus ?
Je suis très hautain aussi, mais cela vous avez pus le remarquer par vous-même je n'ai pas besoin de vous le détailler, et puis je perdrais mon temps alors que je pourrais aller me divertir avec une femme... En parlant de divertissement... sachez que je suis totalement immoral. Contrairement à toutes les bonne gentilles familles royales qui veulent des descendants pour leur ligné, moi je n'en ai que faire. Un descendant... Je ne veux pas d'un gamin dans les pattes à éduquer, et puis la seule raison qui me poussent à aller dans le lit de mon épouse est que j'en suis obligé ou alors, elle est plutôt séduisante... En soit, les gosses et moi ça fait deux.




Armes


- Arc et flèches (mais je m'en sers très peu, mes pouvoir me sont plus utiles).

Pouvoirs


- Maîtrise des Ténèbres
- Illusions



Histoire


Attention toi qui lis mon histoire, je préfère te prévenir que tu risque de me détester à la suite de cela, si ce n'est pas déjà fait avec mon caractère et mon physique. Qu'est-ce que j'y peux ? Personne ne me ressemble, je suis l'être unique que personne ne pourra jamais égaler. C'est comme ça et personne n'y peut quelque chose...

Il y a quarante cinq ans, une ange noir vit le jour, pas n'importe quel ange noir, moi. Le futur roi des anges. Il parait que la femme qui me servait de mère hurla de douleur pour me mettre au monde, et je dois dire que cela me plut, il vaut souffrir pour faire quelque chose de beau. Je comprends mieux pourquoi mon frère et ma soeur sont aussi laid qu'un chien.

Mon enfance ? Si seulement elle aurait put être plus... drôle. Je me rappelle que j'ai commencé les armes à l'âge de cinq ans et à huit ans, je faisais mon premier blessé, ma soeur. La pauvre... Et dire qu'elle n'avait que quatre ans. Cela me fais rire quand j'y repense. C'est tellement plaisant de voir la peur et les larmes dans les yeux de ses victimes. Mon éducation quand à elle à été beaucoup plus difficile. Provocateur je ne respectais aucune règle, j'étais un peu le cas à part qui ne voulais pas se laisser faire, ça doit être pour cela que je suis le roi que je suis maintenant.

A treize ans, je faisais ma première victime. Je ne sais même plus vraiment pourquoi c'était. Après réflexion, il me semble qu'il y avait de la jalousie, que c'était à propos d'une fille. En faite si, je me souviens maintenant. Cette fille, une créature sublime qui ne demande qu'à être croqué, elle avait un homme, un fiancé. Le pauvre... Je me souviens bien comment cela c'était passé. Il m'avait fallut jouer avec une ombre pour l'étrangler. Et la fille ? Et bien... Elle fut ma première. J'avais quinze ans quand je l'ai prise. Quelle nuit... Je me souviens de cette invitation que je lui avais envoyé. Je ne sais plus si elle m'en voulait encore, mais elle fut une amante pour le moins, douée. J'étais presque sûr que ce n'était pas sa première fois.

Cette femme, elle resta quelques années avec le titre de favorite. Elle m'accompagnait partout, il faut dire que au vus de comment je la traitais, elle me devais bien cela. Mais elle avait franchit une barrière trop dangereuse. Elle eut la malchance de tomber sur un homme qui n'hésita pas à lui planter un poignard dans le coeur en la voyant... Quel dommage... Mais elle avait choisi d'aller voir ailleurs et cela avait été décisif, elle devait mourir.

Par la suite, quand j'atteins vingt-quatre ans, mes parents me marièrent à une femme. Un peu trop sobre à mon goût, timide et un peu trop terne. Pas mon style, mais je me devais de faire cela, pour la succession. Quelle plaie. Au bout de trois ans de relation, mon épouse eut mit au monde une petite fille, Karlya. Une fille... Comme si j'avais que cela à faire de couvée une fille. D'ailleurs je me suis longtemps demandé comment j'avais eus cette enfant puisque je ne partageais pas souvent la couche de ma femme, une fois par mois était suffisant, mais les yeux rouges sang de la gamine m'avait prouvé qu'elle était ma fille. Bon bah au moins il y aura une succession. Mais deux ans plus tard, mon épouse et moi avions eus une violente altercation à propos de la gamine, et elle en est morte sous mes coups.

Malheureusement, à trente ans, j'épousais une nouvelle femme. A l'époque, j'étais long d'imaginer ce qui allait se passer avec elle. Il faut avouer que cette femme était assez séduisante, et je crois même qu'au début de notre relation, j'ai passé plus d'un mois dans sa couche. Elle semblait apprécier, mais je me suis un peu lassé et j'ai repris mes habitudes, allant voir les multiples maîtresses que j'avais. J'en avais tellement que je crois que j'ai eus des enfants avec certaines, mais ils ne sont pas près de me rencontrer déjà que Karlya m'énerve sérieusement, je ne veux pas d'autres enfants dans les pattes. Mais j'eus la mauvaises nouvelles d'apprendre que ma seconde épouse était enceinte, et ce ne fus pas un, mais deux gamins qui virent le jour. Cela faisait deux ans que nous étions marié et elle me donnait deux filles. Encore des filles... Aucune de mes épouses contaient m'offrir un garçon ? Au moins, je pourrais lui apprendre à être un homme, à bien choisir les femmes...

Je venais d'avoir trente-six ans quand mon épouse m'avoua qu'elle était à nouveau enceinte et j'osais espérer que ce serait un garçon. Mais elle mit au monde une fille. Si ça continuais, il allais falloir que je repeigne toutes les pièces du château en rouge. C'est pas possible de n'avoir que des pissouses. Elles pleuraient tout le temps et Karlya elle devenait de plus en plus enquiquinantes avec ses robes et bijoux. Par pitié je veux un garçon ! Un homme !
Ma prière avait dut être entendu, puisque un an à peine après la naissance de ma quatrième fille, mon épouse donna sa vie pour me donner le fils tant attendue. Bizarrement, je fus un peu affecté par cette perte. Au final, j'avais appris à l'apprécier et nous étions assez proche. Quel dommage... J'aurais voulus monter sue le trône et faire d'elle une reine, mais mon fils me l'avait ravit. Tant pis, j'avais la consolation d'avoir enfin un garçon.

Trente huit ans... Un nouveau mariage. Encore une femme et toujours autant de maîtresses, même si mon épouse précédente avait quand même réussie à canaliser mon énergie pour elle seule. Puis un an plus tard, mon père mourra de vieillesse et je devins roi. Enfin, mon but ultime était atteint, j'étais roi. j'avais toutes les libertés que je voulais à présent. Malheureusement, j'avais beaucoup de mal avec mon épouse actuelle, elle était plutôt belle mais question relations conjugales... Je m'ennuyais avec elle, dans toutes les situations je m'ennuyais. Rien à faire, je n'arrivais pas à trouver ce que je cherchais avec elle.
Au bout de trois ans de mariage, je décidais de jouer un coup fourbe. Je fis en sorte que mon épouse soit vus en train d'embrasser une autre homme, enfin, de se faire embrasser, bien sûr qu'elle n'était pas idiote au point de laisser son amant l'embrasser alors qu'elle risquait la mort. D'ailleurs, c'est ce qui lui est arrivé puisqu'elle fut exécuté pour trahison. J'avais quarante deux ans.

Deux mois plus tard, j'eus une nouvelle épouse, plus jeune, plus douée, plus belle, plus intelligente encore, mais comme toutes les autres avant, je m'en lassais rapidement. Si bien que je retrouvais mes maîtresses régulièrement. Cela fait un an que nous sommes marié et je viens d'apprendre récemment qu'elle était enceinte. j'avoue que je n'en avais rien à faire de cela, puisque j'avais déjà quatre filles et un garçon, mais je me devais quand même de le reconnaître.

Récemment, j'ai fais la rencontre d'une jeune ange noire. Kimberly Arcane. Son nom vous dit peut-être quelque chose, et bien c'est normale, puisqu'il s'agit de la courtisane qui a été la maîtresse du Roi des Humains, et accessoirement le Chef des Guerriers Noirs. Elle est connue de beaucoup d'homme et je ne pus m'empêcher de vouloir la goûter à mon tour et je ne regretta pas le moins du monde. D'ailleurs, elle est beaucoup plus proche que moi qu'elle ne peut le croire. Je suis en quelque sorte son beau-père, mais cela, elle l'ignore.

Et bien oui, il y a dix-neuf ans, j'appris qu'une de mes maîtresses avait eut un enfant d'un autre homme. Cette femme, je l'ai tué, et maintenant, sa fille est dans mon lit. Plutôt douée la petite, mieux que sa mère. D'ailleurs sa compagnie est très agréable, car je ne me lasse pas de ses paroles, surtout celles à propos de son ancien amant, Wisgoth.




Dernière édition par Elador le Lun 12 Aoû - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin / IV - Rodeuse d'Elite

Féminin Messages : 563
Points : 793
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 23
Rôle : Membre du Conseil des Ombre / Admin abusant du kick et du clear de cb, légèrement schyzo sur les bords / Grande gardienne des archives de la cb
Armes : Dague
Pouvoirs : Contrôle de l'air / Lire les pensées

MessageSujet: Re: Elador, roi des anges noirs Lun 12 Aoû - 16:26

Re-bienvenue sur le forum !

Euuuuhhh... j'ai qu'un mot à dire "mon dieu"... (derek : ça fait deux) toi TG !
Fin je valide ta fiche qui est trèèèèès flippante, je crois que tu bat wis et derek largement là xD !

Bref, bons rps sur le fow !

Et bon voyage sur les terres de Laryskanir...

_________________

Musique theme (mise le 01/11/14)

Musique pour ma Crazy Family : ♥️


Une journée pour s'éclater, une journée pour rêver, une journée pour être enfin ensemble et à jamais être liées ♥️


15/05/10-30/06/14 : La fin d'une aventure... Tout a une fin, mais certaines sont plus difficiles que d'autres...
Revenir en haut Aller en bas

Elador, roi des anges noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les Eldars noirs.
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Nous sommes noirs et très beaux » Eloge de Anténor Firmin
» Les Colons Noirs
» Les Noirs interdits de bistrot à Pékin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Laryskanir :: Les Héros d'Aujourd'hui :: Guerriers Noirs-