AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bonsoir ! Afin de "restaurer" le forum, nous avons besoin de vos avis chers Laryskaniens ! Pour nous aider, c'est ici.

Partagez| .

Le fruit des ténèbres ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Cillirys


Invité

MessageSujet: Le fruit des ténèbres ? Lun 5 Aoû - 17:13



Cillirys Al-Enlihy


Ombre



Identité


Nom: Al-Enlihy
Prénom(s): Cillirys
Surnom: Lune
Âge: 13 ans
Sexe: Femme
Race: Hybride Ange Noire-Mage
Clan: Ombre
Rôle: Enchanteresse



Description   physique


Les Anges sont beaux ? Tous ? Vraiment ? Ai-je l'air d'être belle ?! Non, moi je ne le suis pas. Peut-être suis-je même la plus laide demi-Ange ayant jamais foulé les terres de Laryskanir. Pourtant j'aurais pu être jolie. Je suis petite, menue, tellement frêle qu'on aurait presque peur de me briser en me touchant. A treize ans, je ne fais pourtant pas mon âge, ma corpulence me donne l'air plus jeune, malgré les formes féminines qui commencent à se dessiner sur moi.
Je porte des vêtements clairs, des robes en toiles en général. Mes cheveux cascadent jusqu'à mes reins, ils sont blancs. Vraiment blancs, aussi blancs que la neige, certains en ont presque mal aux yeux. En contraste avec mes cheveux, ma peau est étonnement... grise. Cette couleur inhabituelle et étrange, je m'y suis habituée, mais ce n'est pas le cas pour tout le monde. Il faut dire que mon allure me donne un peu l'air d'un fantôme...
Contrairement aux Anges, mes ailes ne sont pas blanches. Elles sont bleues. Aussi bleues que le ciel, elles sont claires en plein jour et foncent à la nuit tombée. Il en va de même pour mes yeux. Des yeux un peu trop grands sur un visage aussi fin. De la même que pour mes ailes, l'intensité bleue de mes iris varie en fonction du jour et de la nuit. En revanche, ils sont voilés, marquant un masque entre moi et ce qui m'entoure : mes yeux ne voient plus, je suis aveugle.



Description   morale


Bien ou Mal ? Bon ou Mauvais ? Gentil ou Méchant ? Toujours ces éternelles interrogations, comme si on devait être soit l'un, soit l'autre... Moi je suis les deux. Ni bonne ni mauvaise, je suis un tout, et j'agis en fonction de mon intérêt. Égoïste ? Osez me dire que vous vous ne l'êtes pas... ! Alors oui je suis manipulatrice, sournoise, rusée et provocatrice. J'agis à mon avantage, voilà tout. Parce que la vie m'a appris que je n'aurais rien d'autre que ce que je parviens à obtenir.
Ne pensez pas que je suis une peste. Ce n'est pas parce que je pense à moi que je n'ai pas de coeur. Je n'agis pas par méchanceté, je n'aime pas que les gens soient tristes, il m'arrive même de les aider sir je suis sûre qu'ils ne se retourneront pas contre moi ensuite.
Aussi je parle peu, j'aime les mystères. Je suis silencieuse et mélancolique, peut-être trouverez-vous même en moi un air continuellement triste. J'aime apprendre, et j'ai la patiente de ne pas désirer tout de suite les réponses aux énigmes que je me pose. Je suis souvent pensive : j'aime réfléchir. Si je vous regarde sans vous parler, vous me prendrez pour une abrutie. Pourtant je suis loin d'en être une. Je sais voir sans mes yeux. C'est uniquement que je vous épie, vous analyse, cherchant à démasquer dans votre attitude votre histoire.



Armes


Aucune



Pouvoirs


Maîtrise des ténèbres
Illusions
Lecture des peurs



Histoire


On dit que je suis une enfant née durant un rare phénomène naturel, voilà 13 ans de cela. J'ai vu le jour lors d'une éclipse, à l'exact moment où la Lune à masqué le Soleil en pleine journée. Ce serait de là que je tiens mon apparence des plus étranges. Selon certaines croyances, je suis marquée. Mon physique serait la preuve que je suis néfaste, mauvaise, imprégnée de ténèbres. Tout cela car ma mère à eu le malheur de me mettre au monde pendant l'obscurité en plein jour, le signe d'après les illuminés des ténèbres qui veulent régner sur le monde. Comme quoi les superstitions peuvent ruiner une vie...

En constatant la couleur de ma peau, des mes cheveux, de mes ailes et de mes yeux, la femme qui m'a donné le jour à refusé d'assumer son rôle de mère. Par peur seulement. Elle n'a pas eu le courage de me tuer de ses propres mains, non, elle était simplement assez trouillarde pour ne pas vouloir de moi, mais trop lâche pour se résoudre à m'épargner le calvaire de vivre dans un ville où les superstitions et les légendes règnent en maître. Alors elle m'a abandonnée dans la rue, comme on y laisserait un sac d'ordures.

Je serais morte sans Hezell. C'était une vieille femme, une sage, la guérisseuse de la ville. La seule qui ne me craignais pas. Elle m'a recueillie, et élevée comme sa propre fille. Hezell a eu deux fils, tous deux morts en bas âge. La veuve n'avait aucun héritier, et c'est donc à moi qu'elle a transmit son savoir sur les herbes, les onguents, les potions et les maladies. Elle, elle s'en moquait bien que je sois ou non le fruit des ténèbres. Elle ne voyait en moi qu'une petite fille comme tant d'autres.

Fatalité ou pure hasard, les trois années succédant à ma naissance furent marquées par la maladie et le mauvais temps s'abattant sur ma ville, augmentant considérablement le taux de mortalité... Et bien évidement, les villageois, ayant besoin d'accuser quelqu'un de tous leurs malheurs, trouvèrent approprier de me blâmer, moi, alors bambin... J'aurais été tuée si Hezell ne s'était pas interposée. Leur rancœur envers moi s'est envenimée, et le développement de mes pouvoirs magiques n'arrangèrent pas les choses.

Hezell m'a parlé de ma mère. Elle m'a dit que c'était une Ange, comme moi. Elle avait dix-neuf ans lors de ma naissance, et j'étais son troisième enfant. Je suppose que je n'étais pas la dernière non plus. Ma mère m'a donné son nom, et aussi un prénom. Mais je suis peut-être la seule à m'en souvenir. Tout le monde me nomme Lune, en raison de l'astre qui m'a vue naître et à cause duquel on me prétend maudite. De mon père en revanche, je ne sais rien. Hezell prétend ne pas le connaître, mais je pense qu'elle ment, je crois qu'elle ne veut juste pas m'en parler. En vue de mes pouvoirs, je suppose qu'il était un Mage. Voilà tout ce que je sais.

Je n'ai pas eu une enfance heureuse. Tout le monde, petits ou grands, me craignait et me traitait en paria, m'insultant ou me jetant des pierres. Je n'ai donc jamais acquis la notion de l'amitié. Puis, l'inévitable : Hezell décéda de vieillesse. Je venais de fêter mon septième anniversaire. Il n'y avait alors plus personne pour me protéger et veiller sur moi. Hezell ne pouvant plus prendre ma défense, les habitants de la ville voulurent ma mort, prétendant qu'assassiner une gamine de sept ans était la meilleure solution. Ils voulaient commettre mon meurtre en nommant cela "justice".

Par miracle, j'ai su m'enfuir de cette prison qu'était ma ville. Une ville où les préjugés dominaient la raison et où les superstitions empoisonnaient les cœurs. Je suis vivante, mais je garde les stigmates de mon passé. Avant de partir, un fou illuminé pensant que j'étais responsable de la mort de sa fille m'a brûlé les yeux avec des flammes magiques. Depuis lors, je demeure aveugle. J'ai appris à voir avec les sens qu'ils me restaient ainsi que de ressentir avec mes pouvoirs. Je conserve aussi de cette petite enfance chaotique des cicatrices, plus ou moins visibles, ainsi qu'une grande méfiance et une certaine aversion pour les êtres humains, ne parvenant à me fier à personne.

Depuis lors, j'ai vécu le reste de ma vie seule, élisant pour domicile une vieille cabane abandonnée au cœur de la forêt d'Ingolvar. Les années de ma vie furent consacrées aux recherches, j'ai développé un savoir conséquent dans les domaines de la magie, des potions et des sortilèges. j'en suis arrivée à devenir une enchanteresse, ce qui n'a fait qu'augmenter la peur qu'éprouvent les superstitieux à mon égard.

A treize ans désormais, je vis seule, sans avoir jamais eu d'amis, et sans en rechercher non plus. Je voyage sur Laryskanir pour parfaire mon savoir, et en acquérir davantage. Je veux devenir une enchanteresse, marquer l'histoire en devenant forte. J'espère également un jour trouver le moyen de recouvrer la vue. Je suis une Ombre, pour le moment je sers ma propre cause, n'ayant pas encore pris parti dans aucun camps. Je ne sais pas si je le ferais un jour. Suis-je vraiment issue des ténèbres, comme le prétendant tant de gens ? Ma vie passée porte à croire que oui, mais je n'en ai aucune véritable certitude. J'ai besoin de preuves, et pas de paroles d'oracles tous plus illuminés les uns que les autres, aveuglés par leurs peurs et leurs stupides superstitions.



Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin / IV - Rodeuse d'Elite

Féminin Messages : 563
Points : 793
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 23
Rôle : Membre du Conseil des Ombre / Admin abusant du kick et du clear de cb, légèrement schyzo sur les bords / Grande gardienne des archives de la cb
Armes : Dague
Pouvoirs : Contrôle de l'air / Lire les pensées

MessageSujet: Re: Le fruit des ténèbres ? Lun 5 Aoû - 17:24

Re bienvenue sur le forum ^^ !

Ta fiche est très bien, je n'ai rien à redire tu peux donc rp !

Bon voyage sur les terres de Laryskanir...

_________________

Musique theme (mise le 01/11/14)

Musique pour ma Crazy Family : ♥️


Une journée pour s'éclater, une journée pour rêver, une journée pour être enfin ensemble et à jamais être liées ♥️


15/05/10-30/06/14 : La fin d'une aventure... Tout a une fin, mais certaines sont plus difficiles que d'autres...
Revenir en haut Aller en bas

Le fruit des ténèbres ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» Demande de Fruit du Démon [YA]
» Au coeur de ces ténèbres-là
» Fruit du Démon et Sabres d'exception oubliés ?
» L'horu horu no mi, le fruit qui embêtera la marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Laryskanir :: Fiches de Présentation :: Ombres-