AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bonsoir ! Afin de "restaurer" le forum, nous avons besoin de vos avis chers Laryskaniens ! Pour nous aider, c'est ici.

Partagez| .

Eleonore Seïlynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

I - Apprenti

Messages : 80
Points : 111
Date d'inscription : 25/12/2012
Rôle : Guérisseuse / Reine des Mages Blancs
Armes : Aucune
Pouvoirs : Lecture des âmes - Guérison - Projection astrale

MessageSujet: Eleonore Seïlynn Mer 26 Déc - 1:09

Nom: Seïlynn


Prénom: Eleonore


Âge: 18 ans


Sexe : Femme


Race: Mage Blanche


Clan: Les Chevaliers de la Lumière

Caractéristiques physiques: J’ai l’air d’un fantôme. Et pourtant je suis bien là, je vous vois. J’ai une peau blanche, trop blanche, si bien qu’elle semble être faite de porcelaine. Vous pensez pouvoir voir à travers ? Eh bien non, c’est moi qui vois au travers de la vôtre. J’ai des membres fins, délicats, trop gracieux pour pouvoir me soutenir. Chez moi, tout est trop fin, trop irréel. Fantomatique.
Et mes yeux, mes grands yeux bleus omniscients, est-ce qu’ils vous font peur ? Un regard qui semble si innocent, et qui pourtant ne l’est pas. Ce regard perçant vous met mal à l’aise, avouez-le ! Et ces longs cheveux blonds, si fins, si doux ? Trop parfaits pour être vrais n’est-ce pas ? Je sais que ma simple vue vous rend mal à l’aise. Comme si je n’étais pas censée être là.
Je suis silencieuse, immobile, jusqu’à en devenir dérangeante. Vos yeux ne s’attardent jamais trop longtemps sur moi. Parce que vous ne vous rendez pas compte de ma présence, ou car ma vue vous dérange ? Vous voulez me fuir, mais vous ne le pouvez pas. Vous mourez d’envie de savoir. Et moi je sais. Vous me voyez et vous savez que je sais. Oserez-vous me demander ?


Caractéristiques morales: J’ai beau être encore jeune, je suis mature et intelligente. Par votre faute, je suis solitaire, je suis insensible. Oui, à cause de vous, car j’en ai marre d’être déçue par l’humanité. Je suis ce que vous avez fait de moi. Jamais je n’ai connu l’amour, que le dégoût. Jamais je n’ai connu l’amitié, que la répugnance. Je ne haie pas le monde entier, mais j’en ai assez d’être constamment déçue.
Mais moi je ne vois rien dans mon reflet. Juste une enveloppe de chair. Pourquoi ne puis-je pas me voir ? Parce que je suis vide ? Vous, vous êtes vivants ! Je peux voir vos rêves, vos espoirs, vos qualités, vos défauts, vos blessures, vos peines… ET MOI ? Rien. Il n’y a jamais eu que du néant en moi. Un visage vide, tout comme ce qu’il y a à l’intérieur.
Et maintenant ? Je me fiche royalement de tout, de TOUT vous dis-je !
Ça c’est moi. Mais pas la peine de me parler de vous, je sais déjà qui vous êtes...


Pouvoirs: -Lecture des âmes : Voir me coûte d’ouvrir les yeux à tout ce que je ne voudrais pas voir. Un regard. C’est tout ce qu’il me faut. Un seul regard pour que je sache qui vous êtes, vraiment. Votre esprit, votre cœur, votre âme. Je sais qui vous avez été, qui vous êtes, et qui vous serez. Je le sais, je le sens. Tout est visible sur votre visage, inscrit dans vos yeux. Il ne me reste plus qu’à le lire. Vous ne pouvez pas me tromper. Je sais qui vous êtes.
Croyez-moi, j’essaie de ne pas trop regarder. Que pensez-vous ? Vos âmes me rendent malade. Vos fautes me font vomir. Vos mensonges me dégoûtent. Vos secrets m’horripilent. Je ne contrôle pas ce pouvoir, et je ne peux pas prévoir la quantité d’informations que je vous soutirerais sans que vous vous en aperceviez. Mais si j’essaye vraiment de lire en vous, alors vous êtes perdus. N’essayez même pas de vous cacher, car vous ne pouvez pas vous dérober. Je vous connaitrais mieux que vous-même.

- Guérison : Je peux soigner vos maux… mais je peux aussi les aggraver. Tout cela dépend de moi… enfin disons plutôt que ça dépend de vous. De votre comportement envers moi. Et surtout de ce que je vois en vous. Espérez-vous que je perdrais mon temps et mon énergie à vous sauver, si je constate que vous n’en valez pas la peine ? Non, je ne prendrais pas cette peine. Tout au plus aurais-je la grâce d’abréger vos souffrances et aggravant vos blessures, mais là encore rien n’est certain…

- Projection astrale : Qui n’a jamais rêvé d’être à deux endroits en même temps ? Moi. Ce pouvoir est trop épuisant. Il demande trop d’énergie, trop d’entrainement. C’est donc une chose que je maitrise mal. Je peux me cloner sur une distance d’une centaine de mètres autour de moi-même, et ce pour un court laps de temps. Quelques secondes, quelques minutes tout au plus. Mais bien qu’épuisant, je ne me plains pas de ce don, étant donné que je suis consciente qu’il peut me sauver la vie. Je sais aussi que je peux maitriser ce don, avec un peu de persévérance.


Armes: Aucune


Histoire: Maman est gentille... mais orgueilleuse, tellement orgueilleuse ! Elle se croit puissante, intouchable et invincible. Mais moi je sais que cette confiance en elle, cet égaux sur-dimensionné, la perdra.
Papa ne sait pas que je sais qu'il a eu un autre enfant quatre ans avant ma naissance. Il parle à sa fille tout les soirs par télépathie.
Grand-père et plein de regrets. Il regrette sa vie d'avant, sa jeunesse, sa santé. Il regrette toutes les choses qu'il ne peut plus faire, il aimerait revivre des aventures, voyager, combattre, comme il le faisait un demi siècle auparavant.
Grand-mère est naïve. Elle ne pense plus qu'à ses fleurs, attendant que la mort vienne tranquillement la cueillir.
Le voisin est un abrutit. Cet alchimiste est tellement ambitieux qu'il rêve d'être un héros et de sauver des gens, alors qu'il n'est même pas capable de se sauver lui-même...
Mon cousin sera un Guerrier Noir, pas encore, mais ça viendra...
Et moi je ne suis rien.

Je suis née dans la riche et renommée cité d'Alassen, une vile de mages prospère, il y a dix-huit ans de cela. Mes parents y étaient tout deux de grands dirigeants, pleins d'argent et de pouvoir. Il m'a fallu longtemps pour comprendre que personne n'avait la même vision du monde que moi. Qu'ils ne lisaient pas les âmes comme je le faisais depuis toujours. Qu'un inconnu serait toujours, pour eux, un inconnu, un mur impénétrable. Mais moi personne ne m'est inconnu. Je vois qui ils sont, tous. Et ce que je vois me dégoûte. C'est une torture. Je les regarde se débattre avec leurs problèmes, leurs craintes. Ils sont tous pathétiques.
Pourquoi suis-je obligée de subir cela ? J'essaye de ne pas trop regarder. Avec le temps, j'ai réussi à réduire la quantité d'informations que je voyais en eux, mais il en reste toujours. Des mots, des images des impressions. Ce sont tous - tous ! - des menteurs ! Ils se cachent derrière un masque, croyant qu'un sourire est suffisant pour dissimuler le monstre qui sommeille en eux. Je rêve de pouvoir me laisser bernée par ces masques. Je rêve de ne plus voir au-delà des apparences. mon voeu n'a jamais été exaucé.

Mes parents m’initièrent à la magie durant toute mon enfance. Ils ne me trouvaient pas douée. Il ne savaient pas pour mon pouvoir. Eux, ils pensaient simplement que j'avais un don de guérison, ainsi que celui de la projection, qu'ils jugeaient inutile. Et pour ce ils ne m'ont jamais appris à le maîtriser. Quand à la lecture des âmes, je ne leur en ai jamais parlé. En réalité, je n'en ai parlé qu'à une seule personne. Ma grand-mère. Et la réponse qu'elle m'a donné était tellement ridicule que j'ai décidé de taire mon don, après tout, moi aussi j'avais le droit d'avoir des secrets !
Ma grand-mère m'a dit que je possédait mon don à cause de ce qu'elle appelait karma. Que j'avais été tellement cruelle dans une autre vie que les Dieux me punissent dans celle-ci en me faisant voir le monde sous son véritable jour. Elle ne comprenait pas. Si Grand-mère voyait ce que moi je voyais elle ne croirait même plus en les Dieux. Comment pouvait-on créer des créatures si abominables ?
Malgré les révélations que je lui ait faites, Grand-mère n'a pas eu peur de moi. Elle n'avait rien à cacher, était trop stupide pour redouter mon don. Trop stupide pour se demander pourquoi je ne voulais pas en parler à quiconque. Je crois que c'est elle la pire de tous. Elle est comme enfermée dans une autre réalité, ne se rend pas compte de ce qu'il l'entoure. Elle ne voit rien, ne comprend rien.

Mon père a mystérieusement disparu. J'avais neuf ans. Je ne m'y attendais pas. Ma mère, dans sa totale confiance en elle et sa modestie inexistante, décida de partir à sa recherche. Aucun d'eux n'est jamais revenu. Je crois que mon père fut enlevé par les Guerriers Noirs, mais je n'en ait jamais eu la preuve absolue. Pourtant j'en étais convaincue, et je décidais donc de rejoindre les rangs de la Lumière, afin de combattre ce fléau. Non, je n'avais pas d'espoir, j'en avait trop vu sur la noirceur des gens pour espérer. Mais me lancer un objectif, si irréalisable soit-il, me permettait de penser voir un jour le fond du tunnel de mon malheur.

Le monde est affreux, et je n'ai aucune échappatoire à ma réalité. Tout en ce bas monde est tellement injuste ! Les rares personnes ayant une âme pure sont condamnés à souffrir. C'est ça le karma ? Ils ne supportaient plus mon regard omniscient. Je ne supportait plus de voir jour après jour leurs fautes, leurs regrets, leur noirceur. Je ne supportais plus de ne rien voir en moi. Mais malgré tout cela je restais parmi eux, car je n'avais nul part où aller. Je subissais tout, telle une statue inébranlable, qui avait déjà reçu tant de coups qu'on se disait qu'elle ne pourrait jamais tomber. C'était faux.

Je connaissais l'enfer, pour le vivre quotidiennement. Je savais que l'horreur existait, pour la regarder chaque jour. Mais je ne m'étais pas rendue compte. Parce que tout ces gens, ils avaient beau avoir des horreurs dans la tête, ce n'était que des pensées. De simples rêves, de simples cauchemars. Inoffensifs. Ils étaient détestable, mais ils avaient au moins le mérite de garder tout cela pour eux. Mais le massacre, c'était différent. J'étais aux premières loges lors de l'attaque. Je suis la seule survivante de la cité d'Alassen. Pourquoi moi ? J'ai vu tant de choses ce jour là. Les Guerriers Noirs ont assassinés de sang froid hommes, femmes et enfants, laissaient leurs corps dans les ruines de ce qui fut autrefois une ville. Pour la première fois depuis longtemps j'ai pleuré. J'ai pleuré pour ces morts, ces vies précipitamment enlevées, ces avenirs réduit en cendres. Les Guerriers Noirs sont repartit aussitôt après commis leur atrocité, qui a duré un jour et une nuit entière. Et moi, j'étais seule dans les décombres, sans une égratignure, au milieu des cadavres sauvagement massacrés. Pourquoi étais-je vivante alors que eux, ils étaient morts ? Ils étaient tous morts: mes grand-parents, l'ambitieux voisin, mon cousin, tous ces inconnus qui ne l'étaient pas pour moi.

Je suis vivante. Je n'ai toujours pas d'espoir, non, mais je sais à présent qu'il y a pire que ce que je peux voir dans les âmes.
Je suis seule. C'est ce que j'ai toujours voulut. Pouvoir être seule et ne plus avoir à supporter les autres. Je ne pensais que le prix à payer serait si élevé.
Est-ce cela le prix de ma liberté ?

J'ai rejoint les Chevaliers de la Lumière avec plus de conviction que neuf ans plus tôt. Je veux leur faire payer ce qu'ils ont fait. Je n'ai toujours pas d'espoir, non, je n'ai pas changé d'avis. Mais peut-être qu'il y a du bon quelque part. Pas en chacun, j'en ai vu trop pour croire cela. Pas d'espoir, mais peut-être que si on cherche bien, une lueur est cachée derrière la souffrance de chacun de nous.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Maître Du Destin

Masculin Messages : 186
Points : 418
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Eleonore Seïlynn Mer 26 Déc - 14:51

Bon r.p, chère dame!

_________________
Ne pas envoyer de MP sur ce compte. Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas

Eleonore Seïlynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lynn Scarlett Sawyer - Selena Gomez.
» Kim Smith vs Brea Lynn
» Anna Lynn
» Siloë-Lynn ♦ àlarecherched'untitre
» Odieusement Charmante. -Eleonore.M Von Elrich- (Finie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Laryskanir :: Les Héros d'Aujourd'hui :: Chevaliers de la Lumière-