AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bonsoir ! Afin de "restaurer" le forum, nous avons besoin de vos avis chers Laryskaniens ! Pour nous aider, c'est ici.

Partagez| .

Laurilys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Laurilys


Invité

MessageSujet: Laurilys Mer 4 Mar - 11:18

Laurilys Seraven


Je suis...

NOM ♦ Seraven
PRENOM ♦ Laurilys
SURNOM ♦ Lys
SEXE ♦ Femme
RACE ♦ Mage Blanche
AGE ♦ 18 ans
CLAN ♦ Chevaliers de la Lumière
ROLE ♦ Noble
DIVINITES ♦ Toutes
J'ai...

Audition décuplée ~ entend très bien à plusieurs mètres à la ronde

Manipulation des rêves ~ s'introduit dans les rêves et peut y intervenir

Figer le temps ~ l'espace de quelques secondes seulement




Je ressemble...

Laurilys est une jeune femme tout à fait attirante. Qualifiée comme grande, elle est également très élancée. Sa taille est fortement marquée, et sa poitrine est volumineuse sans être trop imposante pour autant. Ses formes sont donc très définies, et sa corpulence la rend sensuelle. En effet elle est très peu musclée, ce qui contribue à lui donner une apparence fragile, mais pas chétive.

La peau de la Mage Blanche est d'une pâleur affolante, si bien que l'on pourrait la croire faible si ses pommettes n'étaient pas aussi rosées. Elle ne possède pas de cicatrices, et seuls quelques grains de beauté viennent perturber sa blancheur. Laurilys porte toujours de belles robes, dans des tons plutôt pastels la plupart du temps, même s'il lui arrive de porter des couleurs sombres. En revanche elle ne met pas de bijoux, ou alors très rarement. Malgré son apparence très soignée elle est une fille très simple, mais se doit de respecter le code vestimentaire que son rang exige d'elle.

Pour ce qui est de son visage, les traits de Laurilys ne sont en aucun cas disgracieux, loin de là. Ses traits sont délicats, fins, peut-être un peu trop aux goûts de certains hommes. En revanche, les yeux de la jeune femme sont attirants, presque hypnotisant . Effectivement, ses iris sont d'un bleu très pur, presque déconcertant. Elle n'en a nullement besoin, mais cependant son visage est souvent légèrement maquillé. Rien de trop voyant, mais son père exige d'elle une apparence irréprochable.

Enfin, Laurilys porte ses cheveux très longs. Légèrement ondulés, ils cascadent doucement dans son dos. D'un blond très clair, sa chevelure parait presque blanche sous un fort éclairage, et beaucoup plus foncée dans la pénombre. Ils sont fins et doux, et bien qu'elle aimerait les laisser libres, elle est constamment obligée d'attacher ses cheveux. Vous la verrez donc toujours portant des tresses ou des chignons.
Je pense...

Effacée.
Laurilys ne se met jamais en avant. Pourtant elle n'est pas réservée, mais sa nature et surtout son éducation la pousse à rester dans l'ombre. Cela peut s'assimiler à de la passivité ou à de la soumission, mais la jeune femme n'intervient pas sans y être invitée. Très discrète, elle ne cherchera pas à être remarquée d'une manière ou d'une autre.

Respectueuse.
D'une politesse sans failles, la demoiselle est très protocolaire, comme on le lui a toujours apprit. Aucune vulgarité n'a jamais franchie ses lèvres, et même si parfois ce n'était pas l'envie qui lui en manquait elle s'est toujours rappelé son devoir de femme noble. Toujours digne et délicate dans ses gestes et dans ses mots, Laurilys serait, dit-on, un modèle de vertu.

Docile.
Depuis son plus jeune âge, elle sait ce qu'elle doit faire. Obéir. C'est parfois, et même souvent, avec une mauvaise volonté qu'elle obtempère aux consignes qu'on lui donne. Elle n'en montre rien cependant, trop craintive d'être corrigée pour un comportement qui pourrait paraître rebelle. La jeune femme déteste décevoir les autres, et faire ce que l'on attend d'elle en étant serviable est la meilleure manière d'éviter de tels désagréments.  

Attentionnée.
Laurilys est d'une bienveillance impressionnante. Elle espère toujours le mieux pour tout le monde, et même les personnes qu'elle n'apprécie pas ne déchaînent pas son courroux. Altruiste, elle fera son possible pour venir en aide aux autres dans la mesure de ses capacités. Aussi, elle fait très attention aux personnes qui l'entourent et a beaucoup de mal à voir quelqu'un souffrir.

Droite.
Elle attache une très grande importance à des valeurs chères à ses yeux, qu'elle fait en sorte de respecter en tout temps. Ainsi, Laurilys est juste, loyale, réfléchie, patiente et modeste. Elle est peinée que son entourage ne partage pas toujours les mêmes principes qu'elle, mais est obligée de l'accepter.

Intelligente.
Ayant toujours apprécié la lecture, elle est une femme cultivée. La Mage s'intéresse à beaucoup de sujets diverses, comme l'histoire, la politique, la musique ou encore les sciences. Comme son père, qui est très conservateur et attaché aux traditions, estime qu'il n'appartient pas à une femme d'avoir tant de connaissances, Laurilys ne partage pas son savoir, et s'instruit sans le montrer. Aussi, elle se forge son propre avis sur les choses, mais ne l'exprime pas.

Sentimentale.
Très rêveuse, la jeune femme a toujours rêvé de princes charmants et de princesses en détresse. Tendre et émotive, elle est un peu à fleur de peau et un rien suffit à la mettre dans tous ses états. C'est donc une jeune femme d'une grande sensibilité. Egalement d'un tempérament romantique, elle est à la fois paisible et passionnée.




Je me souviens...

17ème jour du 2ème mois de la saison froide ~ 7 ans

Cher journal,

Aujourd'hui je fête mes sept ans, et mère m'a offert un petit carnet en cuir. Elle m'a dit que de cette façon, je pourrais y consigner mes journées et mes émotions. Ne t'en fais pas je te cache bien, parce que je crains que père ne se fâche s'il te lit un jour. Père m'a dit qu'il n'était pas fier de moi, parce que j'ai enlacé mère lorsqu'elle m'a offert mon présent, et qu'une telle attitude n'était pas mature et respectable venant d'une jeune fille de mon rang. Mère avait les larmes aux yeux lorsque je me suis excusée de mon comportement.

Plus tard dans la journée, alors que mes parents s'entretenaient seuls dans les jardins, j'ai surpris leur conversation à cause de mon pouvoir. Je ne le maîtrise pas très bien encore, j'espère de tout coeur progresser. Père a dit à mère qu'elle ne se comportait pas comme le devrait avec ses enfants, et que si elle ne remédiait pas à son attitude, il lui interdirait de nous voir. Au fond de moi, je sais que mon frère aîné, ma soeur jumelle, ma petite soeur et moi avons tous les quatre besoin de l'attention d'une mère, et que père fait une erreur en la menaçant. J'ai tellement peur qu'il ne décide de l'éloigner de nous...


6ème jour du 4ème mois de la saison chaude ~ 10 ans

Cher journal,

Mère me recommande la plus grande prudence. Elle m'a fait part que je ne devais pas exprimer ouvertement mon allégeance envers tous les Dieux, car cela froissait mon père. Il prétendait par exemple qu'il ne m'appartenait pas de vénérer Ifranëa, puisque j'étais une fille et que la connaissance ne m'était pas réservée. J'accepte que père me dicte ma conduite, mais je me sens frustrée qu'il veuille aussi contrôler mes pensées. Et puis après tout, Ifranëa est une femme, alors pourquoi le savoir devrait-il m'être interdit ? Je trouve cela tellement absurde...

Malheureusement, je ne peux pas agir contre cela, ou révéler à père ce que je pense. Je ne veux pas qu'il m'éloigne de mère, ou qu'il me rabaisse encore en me rappelant à quel point je le décevais, et que son seul enfant digne de lui était son fils. Je crois qu'il en veut à mère de lui avoir donné trois filles et seulement un fils, et que c'est une des raisons pour lesquelles il est aussi dur avec elle.


20ème jour du 1er mois de la saison des orages ~ 12 ans

Cher journal,

C'est pour te confier une bien triste nouvelle que je me confie à toi aujourd'hui. Père a fait arrêter et emprisonner mère. Il l'a accusée d'infidélité. Je sais qu'il n'en est rien, et qu'il a inventé ce prétexte pour se débarrasser d'elle. Nous n'avons plus le droit de la voir à présent. Cela me peine beaucoup étant donné que je tiens à elle. Mère est souvent intervenue pour protéger ses enfants de la froideur de père, et sans elle, personne ne peut donc tenter de le raisonner.

Mon frère semble trop préoccupé à courtiser des femmes pour se préoccuper de ce sujet. De toute façon je doute que cela ne lui fasse quelque chose. Il ressemble de plus en plus à père, et le suit dans toutes ses idées. Mes soeurs quant à elles sont tout aussi chagrinées que moi, surtout Melyena, car elle n'a encore que 9 ans. Surtout, je sais que contrairement à elles je pourrai garder contact avec mère. Grâce à mon pouvoir, je pourrai lui rendre visite dans ses rêves, et lui donner des nouvelles de ses enfants. Je ne suis pas habituée à utiliser ce don, et il me faudra je pense beaucoup d'entraînement.


11ème jour du 4ème mois de la saison froide ~ 13 ans

Cher journal,

Toute la maison est en alerte depuis une semaine. Depuis que l'on a ramené mon père très blessé, suite à un accident de chasse. Les guérisseurs sont parvenus à le sauver, et père a reprit connaissance. Seulement je le trouve différent. Les soigneurs ont alors dit qu'il n'était pas possible de réparer les dommages que son accident avait causé sur son cerveau, et qu'il s'était fortement cogné la tête, cela pouvant avoir pour conséquence d'altérer sa personnalité.

Depuis son réveil, père est encore beaucoup plus froid qu'avant. Je dois avouer que j'ai peur de lui. Une nuit, lors d'une visite que j'ai rendu à mère par le biais des rêves, je lui ai fait part de la situation. Elle m'a dit d'être prudente et de ne rien faire qui pourrait lui déplaire car son comportement était imprévisible. Elle m'a aussi demandé de prendre soin d'Evalinn et Melyena, afin qu'elles ne se mettent pas en danger elles non plus.


5ème jour du 1er mois des orages ~ 13 ans

Cher journal,

Père fut très en colère aujourd'hui. Davantage que les autres jours je veux dire. En effet nous avons reçu la famille Val'en en visite, et messire Val'en s'est entretenu seul à seul avec père dans son bureau. Leur conversation portait sur la décision injuste de père envers la condamnation de ma mère, ainsi que sur sa cupidité et son manque de raison. Je le sais pour avoir surpris une partie de leur conversation.

Se sentant insulté, père et devenu furieux, et ils se sont disputés pendant des heures. Au fond, je partageais l'avis de messire Val'en, mais il ne m'appartenait cependant pas de tenir de tels propos. Troublée par la dispute, je ne vis Haytham Val'en, le fils de l'homme s'entretenant avec père, qu'une fois que je l'eu percuté...

Le jeune homme, un peu plus âgé que mon frère, était me semblait-il entrain d'écouter aux portes du bureau de père lorsque je l'ai percuté dans ma grande maladresse... Très gênée, je n'osais lui faire aucun commentaire sur son comportement, me limitant aux politesses d'usage et me confondant en excuses.


2ème jour du 2ème mois de la saison du renouveau ~ 15 ans

Cher journal,

Dans sa cruauté croissante, père a décidé sur un coup de tête de quitter les Chevaliers de la Lumière, qu'il servait pourtant depuis plus de 40ans. Heureusement, il n'a pas obligé ses enfants à le suivre dans ses choix, et seul mon frère a décidé de rejoindre les Ombres avec lui. Redoutant cependant de perdre ses titres et ses privilèges, père demeure auprès de la famille royale. Les Mages Blancs restent important pour lui, et c'est avec beaucoup de fierté qu'il parle de sa race. Je le suspecte de partager les idées de ces fanatiques opposés aux hybrides.

Egalement, il a fait preuve d'une extrême violence. Je ne l'avais jamais vu aussi en colère. Il nous a annoncé, à Evalinn et moi, qu'il projetait de nous marier dans un futur proche. Ma soeur jumelle, qui a toujours été plus rebelle que Melyena et moi, a tout de suite protesté avec beaucoup d'entrain, se mettant dans ses états. Père a levé la main sur elle. Mais, bien plus qu'une simple gifle comme il le faisait d'habitude, il l'a battue avec violence, jusqu'au sang. Horrifiée, je n'ai rien pu faire l'arrêter.

Agenouillée auprès de ma soeur inconsciente, il m'a alors annoncé qu'il refusait de la marier tant qu'elle serait aussi indisciplinée. Il refusait de salir l'honneur de la famille en offrant une épouse qui ne serait pas docile. Moi en revanche, je serai fiancée dans les prochains jours, tant que j'étais "jeune et belle" comme disait père. Il avait refusé de me révéler l'identité de mon prétendant cependant.


18ème jour du 4ème mois de la saison chaude ~ 16 ans

Cher journal,

Ma famille et moi sommes actuellement à Arzul, depuis plusieurs semaines déjà. Mon père ainsi qu'un grand nombre de nobles familles avaient accompagné la famille royale qui était en séjour afin de renouveler l'alliance unissant les Mages Blancs et les Paladins. La vie à Arzul était fort plaisante, d'autant plus que je n'étais pas habituée à m'aventurer hors d'Ingolvar.

J'étais fiancée depuis plus d'un an maintenant, à un jeune homme choisit par mon père, mais que je n'avais pas encore rencontré. On m'avait dit que c'était un soldat, et qu'il combattait actuellement les Guerriers Noirs. Il était revenu de la guerre il y a quelques jours, et père avait décidé que je l'épouserai dès notre retour à Alassen, la semaine prochaine.    

Mon avenir était tout tracé, tout avait été organisé. Je me serai mariée à Jossan et lui aurait donné des enfants, comme, me le rappelait si souvent père, l'exigeait mon rôle. Seulement il y eu cette missive qui chamboula ma vie entière.

Les Guerriers Noirs avaient attaqué Alassen, massacrant la majorité des habitants de la cité. Jossan était mort. Mère aussi.


17ème jour 3ème mois de la saison froide ~ 18 ans

Cher journal,

La Reine Eleonore est morte aujourd'hui. Mon père et les autres proches de la famille royale s'agitent pour préparer le couronnement de Talel. La cité d'Alassen porte toujours les traces du massacre qui a sévit il y a un an et demi, mais la reconstruction avance bien. Père s'était empressé de reconstruire notre demeure, comme tous les survivants d'ailleurs. Cela fait plus d'un an que nous revivons dans ce lieu, après avoir bénéficié de l'hospitalité des Paladins.

Père me cherche un nouveau prétendant, et il en va de même pour mes deux soeurs. Il veut des hommes dignes de nos rangs, et le temps qu'il passe à chercher les familles avec qui un mariage lui serait le plus profitable, j'ai tout le loisir de profiter de ma liberté. Je ne suis pas pressée de me marier, et je dois même dire que cela me fait peur. Cette crainte est sans nuls doutes due à avoir passé toutes ces années à constater à quel point ma mère était malheureuse auprès de père.

Mon frère pour sa part a prit une épouse l'année dernière. Il est parti de la maison pour vivre sa vie d'homme de la famille. Certains quartiers pauvres de la cité son encore en ruine. La Reine Eleonore s'employait à les reconstruire avant de mourir en couche. Je suppose que Talel reprendra son flambeau et qu'il ne faudra plus maintenant que quelques petites années pour qu'Alassen prospère de nouveau comme avant.



© Swalia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin / V - Exterminateur de Ténèbres

Féminin Messages : 1311
Points : 1394
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 20
Rôle : Chef des Chevaliers de la Lumière / / Admin ultime sur ce fow ! Schyzo et adepte de la souffrance de persos
Armes : Epée et Dague
Pouvoirs : Magie Noire, Transformation en sirène, Aquakinésie

MessageSujet: Re: Laurilys Ven 6 Mar - 18:50

Re-Bienvenue sur le forum ! :3

Ta fiche est bien pour moi, j'adore la façon dont tu as touné ton histoire, cela change beaucoup par rapport à celle que l'on a déjà pus voir :3

Enfin bref *oui oui tu blablates encore...* Merci de me le rappeler Kim '-' Et donc je te valide !

Bons rps sur les terres de Laryskanir...

_________________
#Je suis Charlie

#My Confession : "Nothing is true, everything is permited..."

Récompenses et Médailles:
 
Revenir en haut Aller en bas

Laurilys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Laryskanir :: Fiches de Présentation :: Chevaliers de la Lumière-