AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bonsoir ! Afin de "restaurer" le forum, nous avons besoin de vos avis chers Laryskaniens ! Pour nous aider, c'est ici.

Partagez| .

Elena, Deux en une. Mais chut, c'est un secret !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Elena


Invité

MessageSujet: Elena, Deux en une. Mais chut, c'est un secret ! Ven 26 Déc - 0:07

Elena Rahindron


Je suis...

NOM ♦ Rahindron
PRENOM ♦ Elena
SURNOM ♦ Justice
SEXE ♦ Femme
RACE ♦ Elfe
AGE ♦ 19 ans
CLAN ♦ Soldat de l'équilibre
ROLE ♦ Peuple
DIVINITES ♦ Neira, Ifranëa, Saraïdyn
J'ai...

ARMES ♦ Une paire de dagues

POUVOIRS ♦ Maîtrise de la nature - Prémonitions









Je ressemble...

PHYSIQUE ♦ Elena n'est pas spécialement grande, du haut de ses 1m65. D'ailleurs, en comparaison avec les autres Elfes, elle serait même qualifiée de petite. La jeune femme est plutôt maigre, mais cet aspect ne relève pas vraiment de la malnutrition. En raison de cette physiologie paraissant assez chétive, l'Elfe n'a pas de formes très volumineuses. Malgré tout cela ne la rend pas moins jolie et d'ailleurs elle est consciente d'attirer souvent le regard des hommes alors qu'elle ne fait rien pour qu'il en soit ainsi. Mais que voulez-vous, elle est jeune et pas encore mariée...

Gracieuse, la petite corpulence d'Elena la rend encore plus agile, ce qui est un atout pour sa passion qu'est la danse. La jeune femme a un visage harmonieux, ses traits sont fins et ne comportent aucuns défauts. Vraiment, tout est bien dessiné, de ses fines lèvres rosées à ses yeux verts pétillants de vie. Pour encadrer ce visage, l'Elfe porte ses longs cheveux blonds relâchés, dans lesquels elle accroche parfois des fleurs qui lui donne un air doux et romantique.

Il n'y a plus rien d'enfantin chez elle, et la jeune femme assume parfaitement et avec fierté sa féminité. Toujours vêtue de robes simples mais jolies, dans des tons pastels s'accordant avec son teint, Elena fait en sorte de toujours avoir l'air présentable, bien qu'elle ne soit pas pour autant vaniteuse. C'est donc une impression de simplicité et de douceur que donne Elena.

Cependant, contre toute attente, il n'en est pas toujours ainsi. Pas lorsqu'elle porte le masque de Justice. Afin de masquer son identité lors de ses actions plus ou moins légales et acceptées, Elena laisse totalement de côté l'impression de fragilité qu'elle arbore pour être autre chose. Quand elle est Justice, Elena est une cape. Oui, c'est une cape noire assez ample, qui lui offre une grande facilité de mouvement, mais surtout qui dissimule ses quelques formes de femme. Sous cette cape, Justice porte des vêtements noirs aussi, et une ceinture de cuir où sont attachées ses deux dagues. Elle porte des bottes, et un morceau de tissu sombre sur son visage pour ne laisser paraître que ses yeux. Ses cheveux sont attachés pour ne pas lui nuire, en une longue natte blonde la plupart du temps. Sa grande agilité est alors un atout pour se déplacer et agir avec discrétion, et surtout pour compenser son manque de force physique lors des combats. Elle a apprit à tirer avantage de ses capacités lors de combats. Elena le sait, lorsqu'elle agit sous le nom de Justice, elle doit à tout prix préserver sa véritable identité...
Je pense...

MENTAL ♦ Elena
La jeune femme semble très douce et attentionnée au premier abord. Et ce n'est pas un mirage. Elena est une personne extrêmement bienveillante, qui pensera toujours aux autres avant elle même, quitte à se mettre en danger. Il est très rare de la voir hausser le ton, pour la simple et bonne raison qu'elle sait maîtriser sa colère sans la déverser sur les autres. D'un calme apparent, on a l'impression qu'elle encaisse tout sans rien dire, sans agir, et qu'elle est d'un optimisme à toute épreuve, la rendant presque naïve. Presque...

Justice
Je suis un souffle de vent, une bouffée d'air, une goutte de pluie, une étincelle. Je suis une personne secrète, inconnue. Je suis masquée, cachée. Je me protège, car je dois protéger les autres, et veiller sur les miens. Je ne supporte pas la méchanceté, ni l'intimidation, et encore moi l'inégalité et l'injustice. Alors je me bats. Pour mes idéaux. Et surtout pour eux, pour vous. Je suis Justice.

Elena
Curieuse, la jeune femme aime apprendre, dans tous les domaines. Bien qu'elle paraisse rêveuse, elle est très rusée. Elle ne sait ni lire ni écrire, ce qui l'empêche d'être très cultivée. Elle compense donc dans d'autres passions, plus artistiques. Elena est passionnée de danse et de chant. Pourtant elle n'a pas l'impression d'avoir beaucoup de talent, cependant on lui répète le contraire.

Justice
Jamais je ne renonce, jamais je n'abandonne, jamais je ne flanche. J'agis pour le bien des autres, j'agis pour aider les pauvres et les malheureux, pour punir les malhonnêtes et les profiteurs, pour venir au secours des opprimés et aider à la construction d'un monde meilleur. Je serai là tant qu'on a besoin de moi. Je serai là tant que des gens mourront de faim alors que d'autres festoient. Je serai là tant que la justice ne sera pas rendue

Elena
La jeune fille est extrêmement attachée à sa famille, pour laquelle elle serait prête à faire véritablement n'importe quoi. Ses trois frères et sa soeur sont tout ce qu'elle a, et elle tient à eux plus que tout au monde. Elena est très reconnaissante envers son grand frère, Korwyn, qui a tout sacrifié pour s'occuper d'eux lorsqu'ils sont devenus orphelins. Elle pense qu'il mérite une vie bien meilleure, et fait donc ce qu'elle peut pour l'épauler et lui permettre de se consacrer un peu plus à lui. Elle est très protectrice envers sa famille et ne supporterait pas qu'ils leur arrive quoi que ce soit.

Justice
La frontière entre la justice et la vengeance est très mince. La justice est bonne. La vengeance ne mène qu'au malheur. Mes limites sont très simples : je ne dois pas franchir cette frontière entre la justice et la vengeance. Je dois agir dans l'intérêt des plus nécessiteux. Et surtout, la règle la plus importante : Je ne dois jamais tuer.

Elena
Si elle semble obéissante et passive, ce n'est qu'une apparence. Elena s'efforce à être tout le contraire de Justice pour ne pas risquer d'être soupçonnée d'être cette mystérieuse personne encapuchonnée. Elle entretient cette impression de jeune fille fragile et rêveuse pour préserver son secret. Après tout, qui pourrait croire qu'une fille si douce qu'elle puisse être une telle guerrière ? Très secrète sur ce terrain là, Elena a un parfait contrôle d'elle-même pour préserver l'identité de Justice.

Justice
Je ne recherche pas votre reconnaissance, ni même votre approbation d'ailleurs. J'agis selon mes convictions, et je continuerais tant que je ne serais pas arrêtée. En attendant, je suis chassée, traquée. On me juge pour ce que je fais. Certains m'aiment, certains me remercient. D'autres me haïssent, et veulent ma tête. J'assume mes actes et je n'en ai pas honte, mais je cache mon identité parce que je refuse qu'on s'en prenne à ceux que j'aime pour se venger de moi.




Je me souviens...

HISTOIRE ♦ Elena ne trouve pas son histoire très intéressante, alors laissez-moi vous la conter moi-même...

Deuxième enfant d'une pauvre famille de Neldaryïl, Elena a vu le jour le 8ème jour de 2ème mois de la saison du renouveau. Son enfance fut calme, elle était entourée de ses parents ainsi que de ses trois frères. Très proche de sa mère, Elena lui ressemblait beaucoup, si bien physiquement que mentalement. C'est d'ailleurs d'elle que la jeune fille tient sa passion pour la danse, car sa mère la lui a transmise depuis sa plus tendre enfance. Mais bien plus qu'une passion, Elena entretenait avec sa maman un lien bien particulier.

Elles avaient le même pouvoir. Les deux filles avaient des prémonitions. Elles voyaient le futur plus ou moins proche. C'était des visions plus ou moins claires, et assez aléatoires. Un don qu'elles ne pouvaient pas toujours maîtriser. Avec les années, Elena comprit qu'elle pouvait un peu forcer la main sur ses visions, en se concentrant beaucoup sur un objet par exemple, mais tout cela restait assez rare. La mère de famille était une femme très sage et intelligente, qui savait que ce don pouvait représenter un danger et que si de mauvaises personnes en prenaient connaissance, elles pourraient les mettre en danger. C'est pourquoi l'enfant a toujours du dissimuler ses prémonitions, tant bien à sa famille qu'au reste du monde.

La fillette savait que voir le futur était un très beau cadeau, car il lui permettait de le changer. Mais ce n'était pas toujours le cas... Elena avait neuf ans lorsqu'elle eu la vision d'un soldat annonçant à sa mère la perte de son mari. Son père était un soldat, et il était parti à la guerre voilà plusieurs semaines. Quelques dizaines de secondes plus tard, quelqu'un toqua à la porte Au fond de la pièce, la petite fille regarda sa mère aller ouvrir en sanglotant. Il lui semble que son frère aîné l'a vue pleurer ce jour-là, avant même qu'on lui annonce qu'elle n'avait plus de père, cependant ils n'en ont jamais parlé.

La famille était en deuil quand quelques semaines plus tard, une nouvelle vint réchauffer les coeurs. La mère de famille portait un enfant, le dernier. Elena vit en cet enfant la dernière chose que son père aura laissé sur son passage dans le monde des vivants.Elle était alors si jeune qu'elle ne voyait que cela : elle allait de nouveau être grande soeur, et en était tellement heureuse ! Si bien qu'elle n'a même pas remarqué que sa mère s'inquiétait de ne pas avoir de quoi élever un cinquième enfant, elle qui était veuve avec quatre enfants à charge.

Puis, arriva le jour de l'accouchement. Elle entendait les cris de sa mère, et se dit que jamais elle ne voudrait d'enfants, si c'était pour souffrir autant. Dans la pièce d'à côté, l'enfant était seule avec ses deux jeunes frères, qu'elle était chargée de surveiller. Discrètement, elle jetta un oeil à travers la porte entrebâillée. Ce qu'elle remarqua en premier, c'était tout ce seul. Puis le visage pâle et en sueur de sa mère. Sa mère, qui était sans vie. Enveloppée dans un drap, sa petite soeur gigotait dans les bras de Korwyn.

Et voilà comment Elena s'est retrouvée orpheline. Elle avait perdu son père, ce grand héros qui la faisait rire et qui la bordait le soir. Elle avait perdu sa mère, ce modèle auquel elle ressemblait tant, qui lui apprenait la danse et la vie. Mais malgré son jeune âge, elle savait qu'elle ne pouvait pas se laisser aller dans sa tristesse. La fratrie devait se serrer les coudes pour survivre. Tout prit place, naturellement. Korwyn se mit à travailler à la forge, pour faire vivre quatre enfants dont il avait désormais la charge. Elena s'occupait de la maison, et prenait soin des plus jeunes, devenant bien plus une mère qu'une soeur. Elle élevait Erika, lui transmettant toutes les valeurs lui avait inculqué.

Elle mit son adolescence de côté, trop occupé par son rôle de femme au foyer. Cela ne la gênait aucunement, sa famille avait toujours passé avant tout. Et puis il y avait Adriel. Cet elfe qu'elle connaissait depuis toujours. Son meilleur ami, son confident. Toujours là pour elle, Elena l'appréciait beaucoup. Il était un peu comme un quatrième frère à ses yeux.

Les jours, les semaines et les saisons s'enchaînaient. La jeune fille allait sur ses quatorze ans ce jour-là. Elle étendait le linge, derrière la maison, lorsque dans la forêt elle vit des branches bouger. Puis une silhouette d'éclipsa. Curieuse, elle s'avança, sans se demander si elle courait un danger. Touchant une des branches qui avait bougé, elle eu alors une vision.

Elle était dans une clairière avec un homme bien plus âgé qu'elle. Deux dagues dans les mains, elle s'entraînait à parer les coups d'épée de l'adulte. Les parades s'enchaînaient à une vitesse folle et l'homme finit par désarmer la fillette avant de la pousser brutalement sur le sol et de poser la pointe de son épée sur son ventre.

- Tu es faible, lâcha-t-il.

- Je peux faire mieux ! assura-t-elle


Une vision courte, mais qui lui apprit tant de choses. Elle alla sans hésiter dans ce lieu qu'elle avait vu, et y trouva l'homme, assit sur sol, les jambes croisées. Il méditait. Etzien était un soldat, et un fin stratège, qui avait mit de côté sa carrière de combattant au profit d'une cause toute autre. Le paladin avait le pouvoir de connaître le destin d'une personne en la touchant. Un jour, sur le marché, il avait frôlé Elena. Et il avait su.

Etzien prit l'adolescente sous son aile. Il savait que l'injustice la révoltait, et que si il l'aidait il pourrait lui permettre d'y faire quelque chose. Il l'entraina, durant des années, lui apprenant tout : comment manier ses armes, où frapper, la stratégie, la discrétion... Tout. Il ne voulait pas en faire un machine de guerre, oh non ce n'était pas le but. Il voulait la rendre forte, prudente, sage, juste.

Au bout de trois années d'entrainement intensif mais discret, que ce soit le jour lorsqu'elle prétendait se balader en forêt, ou la nuit quand sa famille dormait et ne remarquait pas ses escapades, Elena était devenue prête. Etzien lui a dit qu'elle n'avait désormais plus besoin de lui.

- Quel sera ton nom ?

- Justice.

C'est de cette façon que je suis née. Moi, Justice. Etzien apprit à Elena a écrire ce mot, le seul qu'elle connait. Un mot qui sera par la suite gravé sur chaque scène de mes actes... Une marque, une signature. A seize ans, la jeune fille mit la cape noire, ce présent de son maître avant de la quitter. Je faisais intégralement partie d'elle. J'étais la partie cachée d'Elena, prête à agir au nom de l'égalité.

Depuis cinq ans, je suis là, toujours. Elena vit sa vie de jeune fille, prenant soin de sa famille et passant du temps avec son meilleur ami.Elle cache mon secret depuis toujours, sans le confier à personne. Bien sûr je sais qu'elle aimerait le dire à ceux qu'elle aime, mais elle n'ose pas. De peur d'être rejetée, et surtout de les mettre en danger. Quant à moi, réussissant mission sur mission, mes actes restent incompris et déplaisent surtout aux riches... Certains me recherchent, certains veulent me tuer. Mais je ne m'inquiète pas, je sais qu'Elena me protège.  



© Swalia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin / V - Exterminateur de Ténèbres

Féminin Messages : 1311
Points : 1394
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 20
Rôle : Chef des Chevaliers de la Lumière / / Admin ultime sur ce fow ! Schyzo et adepte de la souffrance de persos
Armes : Epée et Dague
Pouvoirs : Magie Noire, Transformation en sirène, Aquakinésie

MessageSujet: Re: Elena, Deux en une. Mais chut, c'est un secret ! Ven 26 Déc - 0:26

Re-Bienvenue sur le forum ! ^^

Ta fiche est très bien jeune justicière alors je te valide... *je sens que cela va donner des rps intéressants tout ça... :3 *

Bons rps sur les Terres de Laryskanir...

_________________
#Je suis Charlie

#My Confession : "Nothing is true, everything is permited..."

Récompenses et Médailles:
 
Revenir en haut Aller en bas

Elena, Deux en une. Mais chut, c'est un secret !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Parce que j'aime parler en fait x) (et que je vous n'adore mais chut c'est un secret)
» Jeu des énigmes
» [FB] Deux tueurs pour une victime. Mais qui remplira sa mission?
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Laryskanir :: Fiches de Présentation :: Soldats de l'Equilibre-