AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bonsoir ! Afin de "restaurer" le forum, nous avons besoin de vos avis chers Laryskaniens ! Pour nous aider, c'est ici.

Partagez| .

Elros Lau'Ehann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Elros


Invité

MessageSujet: Elros Lau'Ehann Ven 4 Juil - 16:03

Elros Lau'Ehann


Je suis...

NOM ♦ Lau'Ehann
PRENOM ♦ Elros
SURNOM ♦ /
SEXE ♦ Masculin
RACE ♦ Humain
AGE ♦ 21 ans
CLAN ♦ Les Chevaliers de la Lumière
ROLE ♦ Cavalier
DIVINITES ♦ Imrina pour l'espoir qu'elle représente, Dalaigh pour les fêtes qu'i nous a offert, Elred pour la force qu'il représente, Neira pour qu'elle m'aide à retrouver ma seule famille, ma petite soeur...
J'ai...

ARMES ♦ Je possède une grande épée tranchante pouvant être maniée à une main. Une dague toujours attachée à ma ceinture et je peux parfois porter une hallebarde au lieu de mon épée lors des combats plus difficiles.

POUVOIRS ♦ Aucuns






Je ressemble...

PHYSIQUE ♦ Beaucoup s'entendent à dire qu'Elros n'est pas un homme comme les autres. Enfin, si, c'est un homme mais il serait différent des autres. Il posséderait un physique hors du commun, d'ailleurs il parait que les femmes ne peuvent s'empêcher de le regarder sur son passage... Enfin, il faut peut-être que je le présente aussi..
Elros est donc un homme bien bâti. Il est assez grand, certains disent qu'il atteint presque les 2 mètres de haut, mais lui se contente d'un mètre quatre-vingt treize. Dans tous les cas, il est assez grand. On ne peut rien nier de sa force et de sa musculature non plus. Il n'est pas aussi musclé que les plus grands paladins, mais il sait très bien se battre. Il s'est donné beaucoup de mal pour perdre l'image que lui donnait son père, aussi c'est pour sa petite soeur qu'il a tout fait pour se démarquer de cet ivrogne. Vous ne pourrez pas dire le contraire, Elros prend bien soin de lui, il ne manque pas de s'entraîner tous les jours. Son visage est souvent fermé, il est assez difficile de deviner ce qu'il veut. D'un forme légèrement ovale, son menton est cadré par une barbe de trois jours dont il prend grand soin, en dessous de son nez se trouve également une fine moustache. Quand à ses yeux, ils sont d'un gris fort ensorcelant, brillant de mystères, les mêmes que sa soeur. Ses cheveux sont coupés assez court, malgré que des mèches aillent se poser sur son front.
Malgré tout, il porte les dommages de sa dure enfance. En effet, dans le bas de son dos se trouve des cicatrices dus aux coups de fouets que son père lui infligeait lorsqu'il était enfant... Sur son épaule gauche, se trouve un tatouage ressemblant étrangement à du feu. Ce qu'il porte ? Bien qu'étant qu'un guerrier, il apprécie les bonnes choses depuis qu'il en a les moyens. Il porte généralement une cuirasse portant un lion, symbole de son combat et qu'il décida d'en faire les armoiries de sa famille, il porte également un pantalon en toile assortie à sa cuirasse et des bottes de cuir marrons. Il lui arrive aussi de temps à autre de porter une fourrure, mais c'est plutôt durant la saison froide.
 
Je pense...

MENTAL ♦ Vous croyez que c'est l'homme parfait ? Beau, grand musclé... Je vous conseille tout de même de lire ce que va suivre, peut-être que cela vous empêchera de faire une bêtise... ou pas. Enfin, si vous cherchez un homme qui vous sera attentionné et aimant, alors il faudra travailler cela. Le jeune homme n'est pas l'homme le plus démonstratif qu'il existe sur le continent. Beaucoup continuent de croire qu'il est dénué de sentiments alors qu'il est ainsi à cause de son enfance. Il est aimant, quand il tient à une personne, il ne le montre presque pas, il se contente de petits regards doux ou des simples gestes quand il est en public. Cependant lorsqu'il est seul avec cette personne, il est beaucoup plus tendre et attentionné. On aura beau dire qu'il ne fait pas attention aux autres, il a une tendance très protecteur envers les personnes à qui il tient, de plus en plus présente depuis la disparition de sa petite soeur.
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, Elros a hérité d'un trait de caractère de son père, il apprécie l'alcool et la bonne chair, je parle de femmes bien sûr... Malgré tout, il ne possède pas de dettes, comme son père, et ait capable de se contrôler. Mais c'est quelque chose qu'il déteste en lui plus que tout. Il peut aussi lui arriver d'avoir des pensées assez sombres quand il boit un peu trop.
Il a hérité de sa mère beaucoup plus de traits de caractère que de son père. Il a tendance à être assez doux lorsqu'il s'agit de personnes faibles ou en danger. Il déteste les hommes qui passent leur temps à considérer les femmes comme des moins que rien ou des objets. Il a déjà tué des hommes pour avoir fais cela.
Il est également déterminé. Il a un but dans sa vie à présent. Il le sait très bien que sans l'espoir que lui donne Imrina chaque jour en se levant, il n'en serait pas capable, mais depuis un an maintenant. Ce but, retrouver sa petite soeur disparue...




Je me souviens...

HISTOIRE ♦ Tout à commencé le 19ème jour du cinquième mois de la saison froide. Une année où le froid prônait et que nombre de couvertures avaient été tâchées par l'accouchement. La jeune femme, allongée sur son lit, venait tout juste d'avoir atteint ses quatorze ans. L'homme à côté d'elle gueulait pour lui dire de se taire. Elle souffrait et elle était seule avec son... époux. Oui, cet homme gras, puant, ivrogne était la personne qui partageait sa vie, son lit.

- Arrêtes de beugler et sors moi mon fils !

Il hurlait de colère, elle criait de douleur et de peur. Elle avait peur de son époux, elle ne pouvait pas s'empêcher de pleurer en pensant au monde dans lequel allait vivre son enfant. Il lui fallut encore deux heures entières pour donner naissance à un fils. Elle l'a nommé Elros, puisque son époux l'avait laissé pour aller à la taverne parce qu'il ne supportait plus ses cris. Elros, le nom de son fils et de son grand père.

Il y a bien des choses que je pourrais vous conter de la vie d'Elros, à commencer par son enfance. Son père a toujours détesté ses pleurs, bébé, il l'enfermait dans sa chambre qui se trouvait au deuxième étage de leur demeure. Enfant, lorsqu'il pleurait après s'être fait mal, son père le frappait à l'aide d'un fouet pour le faire taire. Sa mère était totalement impuissante face à cela, si elle répliquait, elle se faisait frapper elle aussi.

Ce fut durant une saison chaude, Elros avait à présent cinq ans, il jouait calmement avec des jouets en bois que sa mère lui avait procuré pour qu'il se calme lorsque les pleurs le prenaient. Mais cette fois, il dût calmer sa peur plutôt que ses pleurs. Sa mère hurlait Neira de lui donner l'enfant qu'elle portait. Le père d'Elros était là également, il ne criait pas encore, mais il était déjà en état d'ivresse. L'accouchement dura moins longtemps que celui d'Elros, et Emilyss donna naissance à Rosaelya.

Elros a toujours aimé sa petite soeur et appréciait prendre soin d'elle. Leur mère était heureuse avec ses deux enfants, malgré leur père. Elle savait très bien qu'il ne la rendrait jamais heureuse, mais il lui avait donné deux enfants qu'elle aimait plus que tout. Mais il fallut que ce presque bonheur soit détruit par cet homme...

C'était une fin d'après midi. Après la sieste, Elros jouait avec sa petite soeur. Rosaelya semblait aimer partager ces moments avec son grand frère. Quand à leur mère, elle les regardait, un sourire sur les lèvres, le regard brillant devant l'amour que ses enfants se portaient. Mais il a fallut qu'il rentre à la maison. Elros s'était immédiatement un peu plus rapproché de sa petite soeur pour éviter qu'il ne la touche comme il le faisait avec lui. Il savait très bien que Rosaelya avait encore évité le fouet mais il ne voulait pas qu'il commence maintenant. La porte a claqué violemment. Une odeur d'alcool, de sueur, de vomi était entrés avec lui.

- Le dîner n'est pas encore prêt ?

Il avait crié. Il s'était de nouveau emporté. Il frappa Emilyss à la tête, sa mère cria tout comme sa petite soeur et il la prit dans ses bras, la blottissant contre son épaule pour l'empêcher de regarder. Elros regarda chaque moments, chaque instants, écouta chaque cris, chaque supplications de sa mère. Il tenait fermement sa soeur contre lui, refusant de la lâcher pour qu'elle ne voit pas ce spectacle. Il avait l'habitude de cela. Depuis qu'il était né, il voyait sa mère frappée pour n'importe quelle raison. Il la frappait au visage, dans le ventre, elle était à terre, mais il continuait. Jusqu'à ce que sa mère regarde Elros une dernière fois de ses yeux bleus. Elle le regardait, une larme coula silencieusement sur sa joue. Dans son regard brillait l'amour qu'elle portait à ses enfants, le seul sentiment qu'elle aura éprouvée.

Quand son "travail" fut terminé, leur père ressortit, sûrement pour aller à la taverne. Elros lâcha sa petite soeur et ensemble, ils se dirigèrent vers le corps sans vie de la seule personne qui avait éprouvé de l'amour pour eux. Elros pleura, Rosaelya aussi. Il lui prit la main pour lui montrer qu'il était là pour elle et la prit dans ses bras pour la consoler. Doucement, le garçon alla fermer les paupières de sa mère et emmena sa soeur avec lui dans leur chambre pour pleurer la disparition de leur mère. Ce ne fut que longtemps plus tard, lorsque la nuit était tombée qu'ils s'écroulèrent l'un contre l'autre dans les bras d'Eibhlëann.

Après cela, leur père disparu petit à petit de leur vie. Ils ne le voyaient que très rarement, préférant les tavernes et les bordels que ses enfants. Les seules fois où il rentrait à la maison, il gueulait sur eux, Elros se mettant entre son père et sa soeur pour qu'il ne lui arrive rien. Elle était sa seule famille, elle ressemblait à leur mère et en elle, il voyait l'espoir d'une vie meilleure plus tard. Leur père rentrait de temps à autre, lorsqu'il était viré de la taverne ou que l'on refusait de lui donner une femme pour s'amuser.

Lorsqu'ils étaient tous les deux, Elros et Rosaelya parlaient de leur mère. La petite soeur avait bien du mal à se souvenir de sa mère, partie bien trop tôt. Alors Elros lui contait les souvenirs qu'il avait de sa mère. Quand il jouait près d'elle lorsqu'elle donnait le sein à sa petite soeur. Lorsqu'elle s'occupait de lui pour s'habiller et les petites scènes qu'il lui faisait parce qu'il préférait son pantalon noir plutôt que le marron. Ou bien lorsqu'il voulait l'aider à changer les couches de Rosaelya. Tant de souvenirs qui semblaient si lointains à présent.

Le temps passait et le frère et la soeur ne cessaient de se rapprocher. Leur relation ne pouvait pas être plus fusionnelle. Il partageait l'amour que leur parents ne pourraient jamais leur donner. Plus le temps passait et Elros décida de partir rejoindre les rangs des Chevaliers de la Lumière, l'ordre de leur mère. Sa petite soeur le supplia, les larmes roulant sur ses joues, la voix cassée par ses pleurs. Elle ne voulait pas qu'il l'abandonne, elle voulait qu'il reste là pour la protéger. Mais il lui fit la promesse de revenir lorsqu'il aurait trouvé un moyen de vivre heureux, tous les deux et convenablement.

Elros prit donc la direction de Karazdun pour recevoir l'éducation militaire qu'il lui manquait. Il écrivait régulièrement à sa petite soeur, lui donnant de ses nouvelles, comment il se portait et s'il pensait venir la chercher un jour. Il était désolé de ne pas pouvoir l'avoir près de lui et certains jours, il regrettait de ne pas l'avoir prit avec lui pour la garder. Mais d'après sa soeur, leur père n'était plus que l'ombre de lui-même.

A l'âge de dix neuf ans, il devint enfin cavalier et trouva un petit logement assez grand pour deux personnes. Il aurait très bien put penser prendre une femme, avoir une épouse, mais il avait décidé de retrouver sa petite soeur, le trésor de sa mère. Il n'avait pas eut de nouvelles depuis plusieurs semaines et s'inquiétait pour elle. Mais lorsqu'il arriva, la maison était vide...

Elros hurla dans toute la maison, criant et suppliant Imrina qu'on lui rende sa petite soeur, son trésor, la personne à qui il devait tout. Elle avait disparue... Le soir même de la disparition de sa soeur, Elros passa sa nuit dans une taverne, à boire tel l'ivrogne qu'était son père. Il avait tout perdu, sa mère et sa soeur, les femmes les plus importantes de sa vie. Il n'avait pas été capable de protéger sa mère et n'avait pas put tenir sa promesse envers elle.

A son réveil, le lendemain matin, il se rendit compte de l'erreur qu'il avait commise. Il ne devait pas devenir comme son père. Il devait retrouver sa soeur. Après tout, elle n'avait pas put disparaître de cette manière, il devait y avoir une raison logique, plausible pour sa disparition... C'est depuis ce jour-là que le jeune homme décida de partir à la recherche de sa soeur, sa douce petite soeur...




© Swalia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin / IV - Rodeuse d'Elite

Féminin Messages : 563
Points : 793
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 23
Rôle : Membre du Conseil des Ombre / Admin abusant du kick et du clear de cb, légèrement schyzo sur les bords / Grande gardienne des archives de la cb
Armes : Dague
Pouvoirs : Contrôle de l'air / Lire les pensées

MessageSujet: Re: Elros Lau'Ehann Ven 4 Juil - 17:15

Et encore un ! Plutôt mignon je dois l'avouer mais bon j'arrive trop tard les places ont pas le temps d'être mises en ventes xD *oui j'ai compris je sors*

Eh ben je valide toute façon tu veux que je dise quoi de plus x) ? *Derek : rien fait ton boulot et valide* et toi ferme là et retourne à ta place.

Bon rps, tout le bazar,

Bon voyage sur les terres de Laryskanir...

_________________

Musique theme (mise le 01/11/14)

Musique pour ma Crazy Family : ♥


Une journée pour s'éclater, une journée pour rêver, une journée pour être enfin ensemble et à jamais être liées ♥


15/05/10-30/06/14 : La fin d'une aventure... Tout a une fin, mais certaines sont plus difficiles que d'autres...
Revenir en haut Aller en bas

Elros Lau'Ehann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Elros Lau'Ehann
» Nimrod Ben Elros, L'exile.
» Elros, Roi de Cardolan !
» L'âge d'Elrond et Elros
» Biographies des Grands noms du Harad(Ben Elros et Duzingi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Laryskanir :: Fiches de Présentation :: Chevaliers de la Lumière-