AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bonsoir ! Afin de "restaurer" le forum, nous avons besoin de vos avis chers Laryskaniens ! Pour nous aider, c'est ici.

Partagez| .

Jaylen, Je suis un enjôleur... Mais je ne suis pas un type bien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

0 - Inconnu

Messages : 10
Points : 56
Date d'inscription : 23/06/2014
Rôle : Soldat
Armes : Epée lourde
Pouvoirs : Maîtrise de la Lumière • Force décuplée

MessageSujet: Jaylen, Je suis un enjôleur... Mais je ne suis pas un type bien Mar 24 Juin - 22:04

Jaylen Thelweïls


Je suis...

NOM ♦ Thelweïls
PRENOM ♦ Jaylen
SEXE ♦ Homme
RACE ♦ Ange Blanc
AGE ♦ 32 années
CLAN ♦ Les Guerriers Noirs
ROLE ♦ Soldat
DIVINITES ♦ Dalaigh, Elred, Ifranëa & Shemhazai
J'ai...

ARMES ♦ Une épée lourde

POUVOIRS ♦ Maîtrise de la Lumière
Force décuplée








Je ressemble...

PHYSIQUE ♦ Sans vouloir me vanter (non pas que je n'aime pas me vanter ! Ici je dis juste la vérité), je suis un homme très charismatique. Grand, d'environ deux mètres, je surpasse nombre de mes camarades. Ma peau est légèrement halée, conséquences de mes permanentes expositions au Soleil. Je suis un homme qui s'est toujours entraîné, 32 ans plus tard le résultat en est très visible : je suis musclé, très musclé. Trop pour certains, idéalement pour d'autres. Quant à moi je me trouve idéal.
Mon visage n'échappe pas à cette règle. Je ne porte pas de cicatrices sur mon visage, et ma peau n'a aucuns défauts. Mes yeux sont d'une teinte entre le brun clair et le vert, et je porte une pilosité de plusieurs jours, dont je prends soin malgré tout, je ne permet pas que cela me donne un air négligé. Mes cheveux sont fins et de nature plutôt lisse. D'un couleur blond foncée, il arrivent au niveau de mes épaules. En conclusion, vous voyez je ne me vante pas, je suis véritablement beau, il ne sert à rien d'atténuer la vérité !
J'ai un code vestimentaire très précis. Je porte une armure durant les combats uniquement, elle est lourde mais je n'ai absolument aucunes difficultés à la porter durant des heures ou des jours entiers. Lorsque je m'entraîne, je suis torse nu, avec un pantalon de cuir noir et des bottes. Le reste du temps, mon torse est couvert par une chemise ample, ouverte sur mon torse. Cette chemise est souvent noire ou rouge foncée, parfois blanche. Par temps froid, j'ai également une cape brune. Je me caractérise en plus par ce collier. C'est une lanière de cuir brun, descendant juste au-dessus de mes pectoraux, au bout duquel se trouve une aile d'ange formée dans du fer.
Je pense...

MENTAL ♦ Je pourrais vous dire que je suis un homme bon, généreux, attentif à autri et toutes ces merdes. Ce serait mentir, car ce n'est pas le cas. Je suis un salopard. Je n'ai rien de bon, je ne suis pas généreux, et je me fous des autres. Je pense à moi avant tout, je ne fais jamais rien gratuitement, je ne reçois d'ordres que de mes supérieurs, mais je ne suis pas un larbin pour autant. J'aime festoyer, mais j'aime encore plus me battre. Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, je ne suis pas une bête sans cervelle. J'aime me cultiver, je lis des livres, et j'ai maintenant un certain niveau de savoir.
Mes qualités sont peu nombreuses. J'ai le sens de l'honneur et du devoir. En cela je ne suis pas un sadique. Si je torture ce n'est pas pour le plaisir, et je ne touche pas à une femme si elle refuse mes avances.
En parlant de femmes... Je succombe facilement à la chair. J'aime ça. Je suis un séducteur, un charmeur. En revanche je ne m'attache pas aux femmes, ni à personne. Je ne suis pas du genre à avoir une relation sérieuse, à demander aux autres comment ils vont, ou juste avoir des amis. Les relations sociales ne sont pas pour moi, les conversations ne sont pas dans mes habitudes.
Je suis un homme direct, je vais droit au but dans mes actions et mes paroles. Mon rôle n'est pas de flatter l'orgueil de certains, la diplomatie n'est pas de mon ressort. Il faut aussi noter que je suis un homme manipulateur et profiteur. Je fais ce qui est en mon intérêt, même si cela est au détriment des autres.



Je me souviens...

HISTOIRE ♦ 12ème jour du 1er mois de la saison chaude.
Le jour de ma naissance n'a pas beaucoup de significations, pourquoi tant de personnes y accordent de l'importance ? Je suis sorti du ventre de ma mère, ni plus ni moins. Ma mère, elle était tellement heureuse de mettre au monde son premier fils. Et que dire de mon père ! Il voyait déjà mon destin tout tracé : j'allais intégrer les rangs des Soldats de l'Equilibre, et devenir un pacificateur, comme le furent avant moi mon père et mon grand-père et mon arrière grand-père et ... Enfin vous voyez le tableau...

Je ne me souviens pas vraiment des premières années de ma vie. Trois ans après ma naissance, ma mère eu un second enfant. C'était une fille, elle fut appelée Kyssia. Nous avons grandis ensemble, j'étais très proche d'elle. Je m'étais fait ce devoir de veiller sur elle, toujours. Les années s'écoulèrent et ma vie était plate, tranquille, pleine d'amour et de toutes ces niaiseries.

Sept ans. Voilà l'âge que j'avais ce jour-là. Le jour de l'assassinat de ma mère. Nous étions de séjour à Arzul, et ma mère s'est fait agressée dans la rue. Mon père l'a défendue, sans succès. Instinctivement, j'ai caché les yeux de Kyssia, et mon regard à moi était rivé sur cette épée pleine de sang, ce regard haineux, la plaie dans le ventre de ma mère et la flaque rouge qui s'étendait sur le sol. C'était tellement fascinant. L'assassin de ma mère s'est enfuit, et elle a agonisé dans les bras de mon père. Il n'a plus jamais été le même. Nous non plus.

Mon père s'est réfugié dans l'alcool pour fuir le fantôme de ma mère qui le hantait. Kyssia pleurait sans arrêt, elle avait perdu son sourire. A sept ans j'étais devenu l'homme de la famille, à veiller seul sur ma petite soeur et à aller récupérer mon père ivre dans les tavernes. Quelques mois plus tard il s'enticha d'une catin, et elle porta même son enfant. Ma demi-soeur est née ainsi, d'une putain et d'un ivrogne. Ils l'ont appelée Sylena.

La petite n'avait que quelques mois, quand, un beau matin, ils étaient partis. Mon père avait mis les voiles, avec sa nouvelle femme et la gamine. Il ne restait que Kyssia et moi. J'avais tout juste neuf ans. Les Anges Blancs, leurs sourires exagérés, leur gentillesse extrême. C'était trop pour moi. Je ne pouvais plus le supporter. Alors je suis parti, emmenant ma petite soeur avec moi. J'étais sa seule famille, elle n'avait que six ans.

Nous avons voyagé durant près d'un an avant de nous établir à Ricyal. J'avais l'épée transmise par mon grand-père maternel, elle était trop grande pour moi à l'époque, seulement son poids n'avait jamais été un obstacle, à cause de mon pouvoir. Je ne savais pas la manier au début, alors je m'entraînais seul, à la faire tourner dans mes mains, puis à faire des parades dans le vent. Je n'ai jamais demandé à ma soeur de porter une arme. Je pensais pouvoir la protéger moi-même.

A Ricyal, j'ai rencontré un homme. Il a accepté de me prendre comme apprenti. C'était un Guerrier Noir, il m'a enseigné tout ce qu'il savait. Aux côtés d'Ahssim, je suis devenu une autre personne. Un garçon plus fort, plus musclé, plus expérimenté. Kyssia n'aimait pas ce changement, elle me trouvait plus dur, plus violent. Pas envers elle bien sûr, mais dans le reste de mon comportement.

Les années se succédèrent, Ahssim m'apprenait beaucoup. Il disait que j'étais un excellent combattant, mais que j'avais une faiblesse. L'amour que je portais à Kyssia. Il disait que l'amour était un sentiment qui n'avait pas sa place dans le coeur d'un homme, que je ne devais pas m'attacher à quelqu'un, que je ne devais compter que sur moi-même. Il n'avait jamais comprit que tout ce que je faisais, c'était pour elle.

J'étais âgé de seize ans maintenant. Ahssim pensait que je n'avais plus rien à apprendre, mais qu'il me restait encore une chose à retenir pour être un bon guerrier. Il m'a donné rendez-vous, une nuit, dans le champ où nous nous entraînions. J'y suis allé, une fois ma soeur endormie. Arrivé là-bas j'ai vu trois hommes. Ils m'ont dis êtres des amis d'Ahssim, et que ce dernier allait arriver.

En effet, il est arrivé, mais il n'était pas seul. Il tenait par la main ma petite soeur de treize ans, qui pleurait de peur. J'allais me précipiter vers elle, mais je n'en eu pas le temps. L'un des hommes avait le pouvoir de paralyser durant quelques temps des membres. Je ne pouvais plus bouger mes jambes. Ahssim m'a dit que pour que je sois un bon guerrier, je ne devais plus avoir de sentiments, pour personne. Je ne devais penser qu'à moi. Sous mes yeux, il a violé Kyssia. Je ne pouvais pas bouger. Je n'ai pas pu l'en empêcher. Elle hurlait mon nom, elle me suppliait de l'aider. Je n'ai pas pu. Les hommes ont roués ma soeur de coups, jusqu'à ce qu'elle en meure. Son agonie fut longue.

Son corps reposait sur le sol, les quatre hommes s'en sont allés, et plusieurs dizaines de minutes plus tard, le sort qui m'avait été lancé se dissipa. Je me précipitais vers elle, seulement c'était trop tard. Jusqu'au levé du jour, je n'ai pas bougé, serrant Kyssia contre moi. Puis, une fois le soleil haut dans le ciel, je l'ai enterrée, à l'endroit où elle est morte. A son coup, elle portait un pendentif, une aile d'ange. C'était ce qu'elle avait hérité de notre mère. J'ai mis le bijou à mon cou, et je ne l'ai pas retiré depuis.

Les mois qui suivirent le meurtre de ma soeur, je les ai passés à rechercher ses bourreaux. Il me fallut un peu de temps, mais ils sont tous morts de ma main. J'ai réservé une agonie lente et douloureuse à Ahssim. Je voulais qu'il souffre autant qu'elle a souffert. Lorsque ce fut fait, je m'engageais dans l'armée. Je n'avais plus personne sur qui veiller. Ahssim avait fait de moi un guerrier, et il m'a prit tout ce que j'avais. Les Guerriers Noirs étaient tout ce à quoi je pouvais me raccrocher.

J'ai fait mon deuil, mais les souvenirs de ma petite soeur sont très présents. A cause de Kyssia, je ne m'attache plus à personne, je n'y parviens pas. Aussi, contrairement à nombre de mes camarades, je ne torture pas par simple plaisir, et je ne viole pas. Je dissimule mes origines d'Ange Blanc, qui me font honte ici. Je suis désinvolte, j'aime la guerre et la fête. C'est à cela que rime ma vie maintenant qu'elle n'est plus là : le sang, les femmes, l'alcool. Elle n'aimerait pas ce que je suis devenu, mais qu'importe, elle n'est plus là pour me voir. Je suis devenu le connard qu'Ahssim m'a fait devenir. Sans pitié, sans sentiments. Je suis un enfoiré avec les gens, les femmes surtout. Je ne suis pas du genre à reprendre contact après une nuit ensemble, je joue avec les sentiments. Parfois, j'ai envie que les gens souffrent autant que moi, sur le plan psychologique.



© Swalia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin / IV - Rodeuse d'Elite

Féminin Messages : 563
Points : 793
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 23
Rôle : Membre du Conseil des Ombre / Admin abusant du kick et du clear de cb, légèrement schyzo sur les bords / Grande gardienne des archives de la cb
Armes : Dague
Pouvoirs : Contrôle de l'air / Lire les pensées

MessageSujet: Re: Jaylen, Je suis un enjôleur... Mais je ne suis pas un type bien Mar 24 Juin - 22:28

Bienvenue sur le forum ^^ !

Je valide ta fiche et te souhaite de faire de bons rps ^^ et si tu as des questions n'hésites pas surtout Smile

Bon voyage sur les terres de Laryskanir...

_________________

Musique theme (mise le 01/11/14)

Musique pour ma Crazy Family : ♥️


Une journée pour s'éclater, une journée pour rêver, une journée pour être enfin ensemble et à jamais être liées ♥️


15/05/10-30/06/14 : La fin d'une aventure... Tout a une fin, mais certaines sont plus difficiles que d'autres...
Revenir en haut Aller en bas

Jaylen, Je suis un enjôleur... Mais je ne suis pas un type bien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jaylen, Je suis un enjôleur... Mais je ne suis pas un type bien
» «Suis toujours ton coeur, mais prends ton cerveau avec toi» || Hippo
» "Je suis tout en nage mais nager je ne sais paaaas !" ♪
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Tu sais, je ne suis pas la meilleure mais je fais de mon mieux ... [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Laryskanir :: Les Héros d'Aujourd'hui :: Guerriers Noirs-